Le 24e Festival des cinémas d'Asie de Vesoul s'ouvre mardi en donnant la parole aux femmes

Publié le 28/01/2018 - 18:04
Mis à jour le 29/01/2018 - 10:49

Le Festival international des cinémas d'Asie (Fica) de Vesoul, plus ancien festival du genre en Europe qui s'ouvre mardi, donnera la parole aux femmes pour sa 24e édition quatre mois après le début de l'affaire Harvey Weinstein, ont annoncé ce dimanche 28 janvier 2018 les organisateurs.

 ©
©

Jusqu'au 6 février, 90 films rares seront présentés en Haute-Saône. Un tiers des films ont été sélectionnés pour répondre à la thématique "Paroles de femmes".

"On s'aperçoit que les femmes, brimées par la société patriarcale, ont souvent peu la parole. Leur donner la parole nous semblait donc extrêmement important, alors que l'affaire Harvey Weinstein - producteur américain accusé de viol et d'agressions sexuelles - a libéré leur voix", a déclaré à l'AFP, Jean-Marc Thérouanne, le créateur et délégué général du Fica.

Cette thématique sera abordée en présence de la première réalisatrice afghane Roya Sadat, de la réalisatrice palestinienne Mai Masri, de la réalisatrice mongole Byambasuren Davaa, de la réalisatrice coréenne Han Kyung-mi, des réalisatrices Jill Coulon et Isabelle Dupuy-Chavanat et de l'actrice philippine Liza Dino-Seguerra.

20 films en compétition

Le Fica propose 20 films en compétition, dans différentes catégories, dont certains sont le fruit du travail de réalisateurs confirmés, tels Wang Chao (Chine) ou Ebrahim Moktari (Iran), et d'autres celui de jeunes talents prometteurs.

Le réalisateur chinois Wang Xiaoshuai - Prix du Jury à Cannes pour"Shanghai Dreams", Ours d'argent à Berlin pour "Beijing Bicycle et " Une Famille Chinoise" - sera le président du jury international qui remettra le "Cyclo d'Or", la plus haute distinction du festival de Vesoul.

Le festival saluera également le travail du réalisateur syrien Mohamad Malas, présent à Vesoul, en proposant une rétrospective de l'intégrale de son oeuvre. Les cinéastes de Mongolie seront par ailleurs mis à l'honneur dans le cadre d'une rétrospective de 16 films allant de 1936 à aujourd'hui, en présence de plusieurs d'entre eux.

Le FICA, créé en 1995 par un couple de documentalistes de Haute-Saône, est le plus ancien festival d'Europe consacré au cinéma asiatique et le plus fréquenté, avec 30.000 spectateurs chaque année.

Il est le seul des festivals asiatiques européens à présenter des films de l'ensemble de l'Asie géographique, du Proche à l'Extrême-Orient, de l'Oural au Pacifique et du Canal de Suez à l'Océan Indien, selon Jean-Marc Thérouanne. (Fica, jusqu'au 6 février, cinéma Majestic à Vesoul - www.cinemas-asie.com)

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Livres dans la boucle : « L’épouvantable bibliothécaire » reçoit le Prix Jeunesse

Toujours aussi enthousiastes et motivés, les élèves de CM1-CM2 des classes de Besançon et du Grand Besançon engagées ont lu et analysé cinq ouvrages présélectionnés, accompagnés de leurs enseignant(e)s. A l’issue de ce travail, le vote de tous ces élèves a permis de désigner la lauréate 2021, présente ce samedi 18 septembre à la médiathèque Pierre Bayle pour recevoir son prix des mains de ses jeunes lecteurs : Anne-Gaëlle Balpe avec L’épouvantable bibliothécaire (éditions Sarbacane)...

Livres dans la boucle : entretien avec Céline Kallmann pour son livre jeunesse « Les vacances extraordinaires »

À l'occasion du festival littéraire bisontin le 19 septembre 2021, les journalistes et auteurs Céline Kallmann et Benjamin Muller présenteront leur livre pour enfant Les vacances extraordinaires (auto-édition) tiré de leur podcast à succès "Encore une histoire". Interview.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.44
couvert
le 20/09 à 12h00
Vent
1.85 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
100 %

Sondage