Le message de Noël de l'archevêque de Besançon

Publié le 24/12/2013 - 09:11
Mis à jour le 24/12/2013 - 09:11

A l'heure de la course aux cadeaux et aux derniers préparatifs, Mgr Bouilleret, le nouvel archevêque de Besançon souhaite donner une dimension plus humaine à ce Noël 2013. Les fêtes sont aussi selon lui "le temps des rencontres"

dsc_3829.jpg
Monseigneur Jean-Luc Bouilleret ©Alexane
PUBLICITÉ

« A Noël, Dieu vient à la rencontre des hommes et de femmes de la terre. Dans la précarité d’une crèche, Dieu entre dans le monde sous le signe d’un enfant, Jésus né à Bethléem. Ce signe qui nous est donné, annonce au monde que Dieu se fait petit enfant et pauvre. Il entre dans l’humanité par la petite porte, la porte de la pauvreté. C’est dans la simplicité que Dieu manifeste son amour pour toute l’humanité.

L’amour de Dieu prend figure humaine en l’enfant Jésus couché dans une mangeoire. Dieu aime tous les hommes et il le manifeste par l’amour d’une mère, Marie et d’un époux, Joseph. Le bonheur de Dieu, c’est de partager les joies et les peines des hommes et des femmes de tous les temps. Il vient à notre rencontre pour manifester une solidarité sans faille envers nous.

Au coeur des fêtes de Noël, je vous adresse tous mes voeux de bonheur. Que chacun d’entre vous trouve le bonheur auquel il aspire : bonheur personnel, familial et relationnel. Le bonheur que nous désirons, nous ne le trouverons pas simplement en nous. Il est ouverture aux autres et à ce Dieu qui vient chez nous.

Dans un monde qui cherche des repères pour sa vie. La venue de Dieu chez les hommes nous appelle à regarder l’étoile qui a conduit les chercheurs de sens, de vérité et de Dieu jusqu’à la crèche dans les environs de Bethléem.

Levons la tête et les yeux, ouvrons nos oreilles pour voir et entendre cette Bonne Nouvelle : Dieu vient à la rencontre des hommes et des femmes en habitant son humanité.

Au temps de Noël, nous nous rencontrons pour entretenir et tisser les liens qui nous unissent les uns aux autres, liens familiaux et amicaux. Que ce maillage de nos vies vienne enrichir notre vie quotidienne. Notre bonheur, ce sont les relations qui nous vivons, pour travailler à la fraternité et à la communion humaines.

Dans son message pour le 1er jour de l’année, le Pape François nous invite à la fraternité, fondement et chemin pour la paix. « Dans le coeur de chaque homme et de chaque femme habite en effet le désir d’une vie pleine, à laquelle appartient une soif irrépressible de fraternité, qui pousse à la communion avec les autres, en qui nous ne trouvons pas des ennemis ou des concurrents, mais des frères à accueillir et à embrasser. »

Je vous souhaite de belles fêtes de Noël et une année nouvelle de paix, d’espérance et de solidarité. »

+ Jean-Luc BOUILLERET Archevêque de Besançon

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le pape François oblige légalement le clergé à signaler les abus sexuels

Le pape François oblige légalement le clergé à signaler les abus sexuels

Le pape François a dévoilé jeudi une législation plus stricte obligeant prêtres, religieux et religieuses à signaler à l'Eglise tout soupçon d'agression sexuelle ou d'harcèlement, ainsi que toute couverture de tels faits par la hiérarchie catholique. En mars dernier, nous nous étions rendus à l'archevêché de Besançon pour faire un point sur le diocèse de Besançon (article).

Les cloches sonneront une nouvelle fois à Besançon ce mercredi soir

Les cloches sonneront une nouvelle fois à Besançon ce mercredi soir

Cela n'a échappé à personne ce mardi soir. Les cloches de la cathédrale Saint-Jean et des églises du diocèse de Besançon ont sonné en témoignage de soutien à la cathédrale Notre Dame de Paris. Ce mercredi, elles sonneront à nouveau à la demande de la conférence des Évêques de France.

Les cloches de la cathédrale Saint-Jean et des églises du diocèse de Besançon résonneront ce soir pour Notre-Dame de Paris

Les cloches de la cathédrale Saint-Jean et des églises du diocèse de Besançon résonneront ce soir pour Notre-Dame de Paris

Mgr Jean-Luc Bouilleret et l'ensemble des fidèles du diocèse de Besançon "s'associent à la peine des catholiques parisiens et des habitants de la capitale" dans un communiqué de mardi 16 avril 2019, au lendemain du terrible incendie qui a frappé la cathédrale Notre-Dame de Paris. Ce soir, à 20 heures, les cloches de la cathédrale Saint-Jean-Saint-Etienne ainsi que celles de toutes les églises du diocèse de Besançon, résonneront en témoignage de soutien.

Annie Genevard demande la création d’une mission d’information sur les actes anti-chrétiens à R. Ferrand

Annie Genevard demande la création d’une mission d’information sur les actes anti-chrétiens à R. Ferrand

Dans un courrier en date du 19 mars 2019, Annie Genevard, députée du Doubs Les Républicains, vice-présidente de l'Assemblée nationale et membre de la commission des affaires culturelles et Philippe Gosselin, député de La Manche LR et vice-président de la commission des Lois à l'Assemblée nationale demandent au président de l’Assemblée nationale la création d’une mission d’information sur les actes anti-chrétiens.

Le ramadan démarre aujourd’hui

Le ramadan démarre aujourd’hui

Le ramadan commence ce jeudi 17 mai 2018 en France, a annoncé mardi soir le Conseil français du culte musulman (CFCM), à l'issue d'une cérémonie de fixation du début de ce mois béni de jeûne, de partage et de prière.

Après une contamination à l’E.Coli, le rappel de reblochons considérablement élargi

Après une contamination à l’E.Coli, le rappel de reblochons considérablement élargi

Les autorités sanitaires ont décidé ce lundi 14 mai 2018 d'élargir considérablement le rappel de reblochons, après la contamination d'enfants par la bactérie Escherichia coli, une application du principe de précaution avant de connaître précisément l'origine du mal. L'entreprise Chabert met à leur disposition le numéro de téléphone: 0800 94 52 35 de 8h à 19h

Pourquoi mange-t-on de l’agneau à Pâques ?

Pourquoi mange-t-on de l’agneau à Pâques ?

Pâques connaît son lot de tradition : les œufs, les cloches, les lapins, le chocolat et… l'agneau, que l'on mange en famille autour du repas dominical. La France ne fait pas exception à cette coutume. Chaque année, la consommation d'agneau fait plus que doubler à cette période (de 4000 à 9000 tonnes). Si pour les non-croyants cela peut s'expliquer par une maturation gustative de la viande, qu'en est-il des raisons religieuses ?

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.52
pluie modérée
le 22/09 à 21h00
Vent
3.48 m/s
Pression
1013.65 hPa
Humidité
97 %

Sondage