Le suicide d'un agent jurassien de l'ONF dû aux conditions de travail

Publié le 15/01/2011 - 16:19
Mis à jour le 15/01/2011 - 16:19

L'Office national des forêts (ONF) a reconnu que le suicide d'un de ses agents en décembre 2009 à Poligny était imputable à ses conditions de travail, ce qui constitue une première.

PUBLICITÉ
Le directeur général de l’ONF, Pascal Vine, a reconnu cette semaine, lors d’un comité central d’hygiène et sécurité (CCHS) à Paris, que le suicide du garde forestier Jean-Paul Marchand était assimilable à un accident du travail, précise dans un communiqué le Syndicat national unifié des personnels des forêts et de l’espace naturel (SNUPFEN).
L’agent s’était tiré une balle devant son lieu de travail avec son arme de service. "Ce sont les conditions d’exercice de son travail" qui l’ont conduit à mettre fin à ses jours, note le syndicat.
Cette reconnaissance est "importante pour la famille, pour les agents", et permet notamment "la prise en charge par l’ONF d’un certain nombre de frais" et le versement d’indemnisations, a indiqué le directeur général.
Depuis 2005, l’ONF a comptabilisé 20 suicides de salariés (15 de fonctionnaires et 5 d’ouvrier forestiers).
L’ONF, qui emploie 6.800 fonctionnaires et 3.200 ouvriers forestiers, a lancé début janvier 2011 une démarche de prévention des risques psychosociaux, qui passera notamment par une série de "cinq à dix actions prioritaires".
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Colère du côté des agriculteurs du Doubs : une action prévue ce mardi soir à Besançon…

Colère du côté des agriculteurs du Doubs : une action prévue ce mardi soir à Besançon…

La FDSEA (fédérations de syndicats d'exploitants agricoles locaux) et les Jeunes Agriculteurs du Doubs ont décidé de se mobiliser ce 2 juillet 2019 à 20h30 au 7 rue de la Gare d’eau à Besançon (derrière la Préfecture). Cette action intervient suite à l'accord entre l'Union européenne et les pays du Mercosur (plusieurs pays d'Amérique du Sud)  pour plus de libéralisation de la commercialisation.

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

HLM du Grand Besançon et SAIEMB : une mobilisation contre la fusion prévue ce mercredi

HLM du Grand Besançon et SAIEMB : une mobilisation contre la fusion prévue ce mercredi

Le projet de fusion entre l'office public HLM de Grand Besançon Habitat et la société d'économie mixte SAIEMB sera à l'ordre du jour de la réunion du conseil d'administration de Grand Besançon Habitat (GBH) ce mercredi 5 juin 2019. Aussi, une mobilisation est prévue en amont de cette dernière à 16h00 au 6 rue André boulloche à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.03
ciel dégagé
le 23/08 à 3h00
Vent
2.73 m/s
Pression
1024.29 hPa
Humidité
96 %

Sondage