Alerte Témoin

Le suicide d'un agent jurassien de l'ONF dû aux conditions de travail

Publié le 15/01/2011 - 16:19
Mis à jour le 15/01/2011 - 16:19

L'Office national des forêts (ONF) a reconnu que le suicide d'un de ses agents en décembre 2009 à Poligny était imputable à ses conditions de travail, ce qui constitue une première.

Le directeur général de l'ONF, Pascal Vine, a reconnu cette semaine, lors d'un comité central d'hygiène et sécurité (CCHS) à Paris, que le suicide du garde forestier Jean-Paul Marchand était assimilable à un accident du travail, précise dans un communiqué le Syndicat national unifié des personnels des forêts et de l'espace naturel (SNUPFEN).
L'agent s'était tiré une balle devant son lieu de travail avec son arme de service. "Ce sont les conditions d'exercice de son travail" qui l'ont conduit à mettre fin à ses jours, note le syndicat.
Cette reconnaissance est "importante pour la famille, pour les agents", et permet notamment "la prise en charge par l'ONF d'un certain nombre de frais" et le versement d'indemnisations, a indiqué le directeur général.
Depuis 2005, l'ONF a comptabilisé 20 suicides de salariés (15 de fonctionnaires et 5 d'ouvrier forestiers).
L'ONF, qui emploie 6.800 fonctionnaires et 3.200 ouvriers forestiers, a lancé début janvier 2011 une démarche de prévention des risques psychosociaux, qui passera notamment par une série de "cinq à dix actions prioritaires".
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Une mobilisation aujourd’hui à Besançon pour la « régularisation de tous »

L'assemblée locale des États Généraux des Migrations participe à une convergence nationale des appels en soutien à tous les sans papiers, soit une campagne nationale pour « l’égalité des droits et la régularisation de toutes et tous ! ». Un rassemblement aura lieu à Besançon le 20 juin à 15h place de la Révolution à Besançon.

Un fonds d’urgence de 270.000€ contre la précarité étudiante mis en place en Bourgogne-Franche-Comté

Dans le contexte de la crise sanitaire, de la fermeture des établissements et de la mise en place du confinement, les étudiant·e·s ont été confronté·e·s à de nombreuses difficultés : isolement, difficultés financières accrues suite notamment à l’annulation de stages rémunérés ou à la perte d’un job, au manque de matériel informatique ou à des problèmes d’accès à internet...Face à cette situation, la Région Bourgogne Franche-Comté et le Crous s'associent pour créer un fonds d'aide aux étudiants, selon un communiqué du 10 juin 2020.

Visiter les musées de Besançon ... par téléphone

Les musées du Centre à Besançon tentent, depuis début avril 2020, d'adoucir le quotidien des personnes les plus fragiles et en situation d'isolement dans le cadre du confinement. Comment ? En proposant à ces publics un nouveau type de médiation culturelle : des visites par téléphone. Explications.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.41
    nuageux
    le 05/07 à 3h00
    Vent
    1.8 m/s
    Pression
    1021 hPa
    Humidité
    88 %

    Sondage