En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

Publié le 05/06/2024 - 12:04
Mis à jour le 05/06/2024 - 12:07

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Le collectif des commerçants de la rue de Vesoul en a assez. En plus de la perte financière importante suite à l’effondrement de la route (certains commerçants nous expliquaient avoir perdu 50 % de clients spontanés), ils se sentent désormais mis à part par les acteurs politiques.

En cause ? L’accord soudain du Département à GBM pour le "transfert de domanialité de la route départementale, qui passera sous statut inter-communal" et un calendrier jugé flou par le collectif concernant la création d’une piste cyclable : "Il est dommage d’avoir joué la montre au détriment de la santé financière des entreprises. Nous avons toujours été ouverts à rénover cette entrée de ville, mais nous n’avons jamais été mis autour de la table", déplore Vincent Morel, responsable du collectif composé d’une soixantaine de commerçants de la rue de Vesoul.

Les travaux de la future piste cyclable qui inquiètent…

S’il n’est pas contre le projet de piste cyclable, le collectif est toutefois inquiet quant à la mise en place de nouveaux travaux rue de Vesoul. Une première phase a été officiellement annoncée mardi 4 juin allant du giratoire de la RN57 jusqu’au carrefour jouxtant la réfection de la route. Toutefois, une deuxième phase devrait voir le jour… Elle a été annoncée (sans calendrier précis) au collectif qui s’inquiète de nouveaux travaux de voirie après quatre mois de paralysie…

Vincent Morel, responsable du collectif de la rue de Vesoul, examinant le plan de la piste cyclable. © Hélène Loget

Afin de se faire entendre, plusieurs commerçants ont symboliquement recouvert le panneau lumineux indiquant la déviation : "Les commerçants sont en colère (…) nous voulons retrouver une bouffée d’oxygène. La rue de Vesoul est circulante et praticable", insiste Vincent Morel.

Et d’ajouter : "il est temps de faire preuve de bon sens (…) nous sommes inquiets de la continuité des travaux jusqu’au boulevard. Ils se prolongeront jusqu’à quand ?"

Une banderole qui se retourne… et qui devient illisible

Début avril, nous étions allés à la rencontre des commerçants de la rue qui demandaient à ce que les déviations soient revues, que la signalétique soit plus claire, notamment sur l’ouverture des différentes enseignes.

Depuis, une banderole a été installée indiquant l’ouverture des commerces, mais est devenue rapidement illisible... "Au premier coup de vent, elle s’est enroulée sur le câble. Elle est comme ça depuis deux mois. Personne n’intervient", indique Vincent Morel…

© Hélène Loget

Quant aux panneaux, s’ils ont le mérite d’exister, ils ne sont pas d’une grande aide pour Vincent Morel qui aimerait solliciter une diffusion sur panneau lumineux.

Une exonération de taxe foncière ?

Depuis plusieurs mois, le collectif a demandé une exonération de la taxe foncière. Elle n’a pas, pour l’heure, pas été accordée.

Des travaux qui devraient se tenir jour et nuit ?

Autre point qui provoque la colère des commerçants : le rythme des travaux depuis l’effondrement. "C’est un chantier impactant. Dans ce genre de cas, on travaille nuit et jour ainsi que les jours fériés", nous précise le collectif.

Ce que demande le collectif

  • Une meilleure signalétique (messages lumineux variables) indiquant que des commerces sont ouverts
  • Une visibilité sur les travaux de la piste cyclable (et donc une réunion publique)
  • Une reconnaissance d'état de catastrophe naturelle
  • Un fond exceptionnel d’aides
  • Une exonération de la taxe foncière

Enfin, le collectif appelle les acteurs politiques à "faire preuve de bon sens"…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Effondrement rue de Vesoul

Une réouverture amère de la rue de Vesoul pour les commerçants bisontins…

Rouverte depuis vendredi 28 juin 2024 après quatre mois de fermeture suite à l’effondrement karstique survenu le 25 février dernier, les commerçants ont symboliquement coupé le ruban actant la réouverture de la rue de Vesoul à Besançon. Le collectif de commerçants ne cache toutefois pas son amertume….

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

Economie

Bientôt un KFC à Chalezeule

EXCLU • L’enseigne américaine de restauration rapide KFC, spécialisée dans le poulet frit, continue son implantation non loins de Besançon. Après une première enseigne ouverte dans la zone commerciale de Châteaufarine puis une seconde au coeur de la boucle bisontine, KFC ouvrira prochainement un nouveau restaurant dans la commune de Chalezeule. 

Christophe Grudler au lancement d’Ariane 6 : ”Ce succès va permettre à l’Europe de retrouver son accès autonome à l’espace”

Le député européen terrifortain, Christophe Grudler (MoDem / Renew Europe), spécialiste des questions spatiales au Parlement européen, a assisté au succès du vol de qualification d’Ariane 6 mardi 9 juillet 2024 du port spatial de l’Europe à Kourou. Seul représentant des institutions de l’Union européenne sur place, il appelle à généraliser la préférence pour un lanceur européen, pour les lancements de satellites européens.

Quoi de neuf au magasin Boulanger à Besançon ?

Quoi de neuf ? • Chez Boulanger à Besançon, vos appareils électroniques ou électroménagers peuvent avoir une deuxième vie grâce à Infinity, pour les réparer en toute simplicité, ou grâce au service Rachat pour obtenir des cartes cadeaux... Rendez-vous cet été en magasin où 50 collaborateurs répondront à vos questions et vos besoins !

Traiteur Vintage, la nouvelle saveur de l’événementiel local !

PUBLI-INFO • Une nouvelle étoile vient de naître dans le paysage gastronomique de notre région. Il s’agit de Traiteur Vintage, fondée en mai 2024, par les talentueux Maxime Gérardin et Benjamin Loye. Une entreprise qui s'impose déjà comme un acteur incontournable de l'événementiel local.

“HeyDoubs.ai”, une web app touristique innovante développée par Livdéo

La web app "Hey Doubs.ai" a été officiellement présentée jeudi 4 juillet 2024 à Besançon par la société Livdeo, entreprise précurseur en solution numérique pour l’art, la culture et le tourisme. Menée dans un travail partenarial avec Doubs Tourisme, la web-app ou agent conversationnel a de beaux jours devant elle… Comment ça marche ? On vous explique tout…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.11
partiellement nuageux
le 14/07 à 06h00
Vent
0.79 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
81 %