Aide alimentaire, isolement des séniors, santé mentale : les priorités du CCAS à Besançon

Publié le 16/06/2024 - 11:16
Mis à jour le 14/06/2024 - 17:22

Le Centre communal d’action sociale (CCAS) de Besançon a présenté son Analyse des besoins sociaux (ABS) vendredi 14 juin 2024, publiée annuellement. De cette analyse découle des politiques sociales, présentées par la présidente du CCAS, Anne Vignot, et sa vice-présidente Sylvie Wanlin.

L’Analyse des besoins sociaux est l’un des principaux outils de travail du CCAS. Son objectif est d’approfondir la connaissance des enjeux sociaux du territoire, en révélant les évolutions et les dynamiques. Contrairement à d’autres villes, à Besançon, "la volonté politique a toujours été de faire cette analyse tous les ans", rappelle Anne Vignot.

Comment est menée cette Analyse des besoins sociaux ?

C’est en partenariat avec certains services de la Ville, de Grand Besançon Métropole, de la Caisse primaire d’Assurance maladie, de l’Insee, de l’Agence d’urbanisme Besançon Centre Franche-Comté et de la Caisse d’allocations familiales que le CCAS conçoit cet ABS. Ensemble, ils étudient cinq grandes thématiques :

  • Contexte socio-économique
  • Démographie et population
  • Revenus et niveaux de vie
  • Habitat et cadre de vie
  • Santé et accès aux soins

Cette année et pour la première fois, le CCAS est signataire d’un nouveau contrat de ville auquel s’ajoutent deux nouveaux quartiers prioritaires : Battant et Hauts de St Claude. Sylvie Wanlin, vice-présidente du CCAS explique que dans le cadre de l’ABS, chaque quartier, prioritaire ou non, profite d’une mise en perspective particulière avec des indicateurs de besoins ou difficultés, selon la politique sociale de la ville.

Quelles sont les politiques sociales du CCAS ?

Trois thématiques sont jugées prioritaires : l’aide alimentaire, les logements seniors et la santé mentale.

Concernant l’aide alimentaire, Sylvie Wanlin déplore "un dispositif sous tension", mais précise également que le CCAS de Besançon coordonne un réseau de dix associations de proximité dans le domaine de l’aide alimentaire. En 2023, ce sont presque 2.300 ménages qui ont profité de ces aides alimentaires à Besançon.

Le logement sénior est une autre préoccupation importante du CCAS. À Besançon, les plus de 60 ans représentent près d'un quart de la population (d’après l’ABS 2023). L’enjeu est de prévenir la perte d’autonomie et l’isolement social des personnes âgées. A ce propos, le 14 octobre 2024, le CCAS organisera un forum au Kursaal pour présenter des solutions de logement.

Enfin, le sujet de la santé mentale regroupe les trois problématiques principales du CCAS, à savoir l’isolement social, la précarité et la hausse de l’espérance de vie. Il a pu mettre en place plusieurs actions, comme les réunions de "groupes d’entraide mutuelle", ou encore la proposition d’hébergements et un accompagnement médico-social.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Journée mondiale de solidarité pour la migraine : zoom sur le traitement de la maladie en Bourgogne – Franche-Comté

Le 21 juin 2024, comme tous les ans, c’est la journée mondiale de solidarité pour la migraine. Pour l’occasion, l’association La Voix des migraineux et l’institut de sondage Opnion Way, ont soutenu une initiative de la société pharmaceutique Pfizer. Ainsi, plus de 4.000 personnes en France ont été interrogées sur le thème des migraines, laissant apparaitre des différences selon les régions…

Le Rassemblement national, un programme “au service des plus riches” ?

À dix jours du premier tour des élections législatives, l’intersyndicale a souhaité tenir une conférence de presse jeudi 20 juin 2024 à Besançon afin d’apporter son point de vue sur la situation. Elle a notamment voulu rappeler les mesures contre lesquelles l’extrême droite s’est opposée…

Marche des croquettes à Besançon : un kilomètre parcouru, un repas offert aux animaux des refuges

C’est en soutien aux refuges accueillant les animaux abandonnés que l’association Lianes (Lien avec l’animal et contre l’exclusion sociale), organise une marche solidaire : la Marche aux croquettes. A l’initiative de Solidarité Peuple Animal, ellese déroulera mercredi 3 juillet 2024.

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Problèmes de management : nouvel appel à la grève aux musée des Arts et du Temps à Besançon

Après un premier mouvement de grève le 12 avril dernier, des agents des musées des Arts et du Temps de Besançon se mettront de nouveau en grève vendredi 31 mai 2024. Malgré des signalements à des élues de la maire concernant des problèmes de management de la part de leur directrice, les syndicats déplorent leur inaction.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.01
couvert
le 14/07 à 21h00
Vent
1.44 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
84 %