Les gendarmes de Franche-Comté ont un nouveau boss

Publié le 04/08/2014 - 17:32
Mis à jour le 16/04/2019 - 08:37

Depuis le  vendredi 1er août 2014, le colonel François Fabre, 54 ans, a pris la tête de la région de gendarmerie de Franche-Comté et du groupement de gendarmerie départementale du Doubs. Il succède au colonel Jacques Vire.

colonel_francois_fabre.jpg
Le colonel François Fabre est le nouveau patron de la gendarmerie en Franche-Comté depuis le 1 août 2014 © D Gueriaud cabinet RGFC
PUBLICITÉ

Issu de l’arme blindée cavalerie, François Fabre a intégré l’école des officiers de la gendarmerie nationale de Melun en 1983. A l’issue de sa formation, il rejoint l’escadron 23/6 de gendarmerie mobile de Grasse dont il prend le commandement en 1989. Avec son unité il participe à de nombreux déplacements outre-mer et en métropole, partageant avec ses hommes les difficultés générées par des situations tendues d’ordre public.

Ancien chef de la section de lutte antiterroriste

En 1992, il est nommé à la tête de la compagnie de gendarmerie d’Ajaccio qu’il quitte en 1995 pour rejoindre la direction générale de la gendarmerie nationale en qualité de chef de section au bureau « renseignement ». En 1998 il est admis au cycle d’enseignement de l’École de guerre à Paris et devient chef de la section de lutte antiterroriste à la direction générale de la gendarmerie avant d’assurer, de 2002 à 2005, le commandement du groupement de gendarmerie départementale de l’Essonne.

De 2005 à 2011, il sert en qualité d’instructeur à l’École de guerre puis comme chef du bureau des audits et de la qualité à la direction générale de la gendarmerie nationale, avant de rejoindre le secrétariat général du ministère de l’Intérieur, et plus spécialement la mission de modernisation et de simplification qu’il quitte pour rejoindre Besançon à l’été 2014.

Marié et père de trois enfants, le colonel François Fabre est diplômé de l’institut d’études politiques de Toulouse (DESS sécurité, police et société. Il est également auditeur de l’institut des hautes études de sécurité intérieure et de justice. Il est également chevalier de la Légion d’honneur et officier de l’ordre national du mérite.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Loto du patrimoine : zoom sur l’Abbaye cistercienne de Montigny-Lès-Cherlieu (Haute-Saône)

Loto du patrimoine : zoom sur l’Abbaye cistercienne de Montigny-Lès-Cherlieu (Haute-Saône)

121 monuments ont été retenus pour le Loto du patrimoine 2019 destiné à financer la restauration des monuments français. Le tirage spécial aura lieu le 14 juillet 2019 avant le lancement en septembre de jeux à gratter de 3 et 15 €. Quatre lieux ont été sélectionnés en Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.45
couvert
le 21/06 à 0h00
Vent
1.46 m/s
Pression
1017.51 hPa
Humidité
97 %

Sondage