Les Motards en colère organisent les 'obsèques' des 90 km/h le 30 juin de Dole à Besançon

Publié le 27/06/2018 - 18:02
Mis à jour le 28/06/2018 - 11:14

Samedi 30 juin 2018, les Fédérations française des motard en colère (FFMC) de Co?te d’Or, du Jura et du Doubs s’associent pour une grande manifestation et organisent un « corte?ge fune?raire des 90KM/h » de Dole a? Besanc?on.

Si les 90KM/h n'existeront plus a? partir du 1er juillet prochain, la cole?re des motards entre dans une pe?riode de maturite?. Samedi 30 juin, un millier de motards et/ou automobilistes sont attendus a? Dole, parking avenue de Lahr (en face du port de Dole), et effectueront un corte?ge fune?raire jusqu’a? Besanc?on.

Une action forte Place de la Re?volution a? Besanc?on

Le convoi mortuaire sera pre?ce?de? d’un ve?hicule qui transportera la "de?pouille" des 90KM/h, jusqu’a? la place de la Re?volution a? Besanc?on, annonce la FFMC dans un communiqué. Une e?loge fune?bre plein de surprise sera prononcée, avant la mise en place d’une action forte sur la place. La FFMC veut en effet "marquer les esprits de tout le monde, que ce soit les motards, les automobilistes ou les routiers sur cette mise en place des 80km/h totalement inadapte?e."

Mortalite? sur les routes en baisse depuis janvier

Si cette "he?re?sie" des 80km/h est maintenant ine?vitable, la fe?de?ration des Motards en Cole?re ne baissera pas les bras et entend bien de?montrer que cette mesure est "totalement inadapte?e aux re?alite?s de la se?curite? sur les routes. Apre?s tout, le de?lai de deux ans d’e?tude n’a-t-il pas e?te? de?cide? par l’Etat concernant cette mesure ?"

La FFMC indique qu'elle sera particulie?rement vigilante notamment sur les chiffres de l’Observatoire National Interministe?riel de la Se?curite? Routie?re (ONISR). "Par exemple, alors me?me que les 90km/h sont encore en vigueur, il est constate? que, de janvier a? mai 2018, il y a eu 71 tue?s de moins par rapport a? la me?me pe?riode en 2017 ! Sur les 12 derniers mois une baisse de 3,2% est constate?e !".

"La qualite? des infrastructures au second ban"

"Avec les 80km/h, des radars plus nombreux, la privatisation des radars mobiles (oui toujours le me?me refrain c’est certains, mais tellement re?aliste !) sont place?s au premier rang des outils re?pressifs pour sensibiliser les franc?ais a? l’inse?curite? routie?re", s'indigne les Motards en colère. "Mais qu’en est-il des re?novations de nos infrastructures, d’Actions de pre?ventions en bonne et due forme comme peut le faire le mouvement des Motards en Cole?re ?"

Selon le communiqué, "La qualite? des infrastructures routie?res sont place?es au second ban des priorite?s du Gouvernement. A titre d’information, avec les recettes des radars (plus d’1 milliard d’euros en 2017), pre?s de 8000km de double- glissie?res de se?curite? pourraient e?tre installe?es... Mais l’Etat pre?fe?re financer le changement de panneaux, payer des socie?te?s prive?es pour plus de verbalisation et l’installation de nouveaux radars. Mais la FFMC ne laissera pas tomber et promet que l’e?te? sera chaud !"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Après l’effondrement karstique, des commerçants de la rue de Vesoul impactés par les travaux de la piste cyclable…

C’en est trop pour plusieurs commerçants de la rue de Vesoul à Besançon ce lundi 22 juillet 2024… Une tranchée a été creusée pour créer la voie cyclable mais condamne l’accès à plusieurs magasins de la zone… Pour rappel, la rue a rouvert le 28 juin après quatre mois de fermeture suite à l’effondrement karstique.

Sondage – Pour vos vacances, avez-vous arrêter de prendre l’avion pour une question environnementale ?

Cette question de continuer de prendre l’avion ou non pour limiter son impact sur le réchauffement climatique est de plus en plus fréquente, en tous cas chez celles et ceux qui ont les moyens de prendre l’avion pour partir en vacances (90 % de la population mondiale n'a jamais pris l'avion). Et vous, avez-vous arrêter de choisir le moyen de transport pour une question environnementale ? C’est notre sondage de la semaine.

Véhicules électriques : 50 points de recharge publics dans le Grand Besançon

Marie Zéhaf, vice-présidente de Grand Besançon Métropole chargée des mobilités, Catherine Barthelet, vice-présidente en charge des projets de territoire, Marie-Jeanne Bernabeu, maire d’Avanne-Aveney et conseillère communautaire déléguée à la commande publique ainsi que Nicolas Bardou, directeur général de la société Easy Charge Services, ont inauguré mercredi 17 juillet 2024, l’un des 50 points de recharge électrique actuellement disponibles dans le réseau public dans le Grand Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.66
nuageux
le 25/07 à 06h00
Vent
1.66 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
91 %