L’opposition se mobilise contre le TCSP version Fousseret

Publié le 04/11/2008 - 17:38
Mis à jour le 12/04/2019 - 11:48

Après un communiqué de la députée Françoise Branget, c’est le groupe UMP et Apparentés qui prend position contre le TCSP (transport en commun en site propre) proposé par la municipalité en annonçant la présentation d’une «alternative» dans "les semaines à venir".

PUBLICITÉ
Le communiqué de l’UMP et apparentés : « Au regard de la présentation du projet de TCSP réalisé par Jean-Louis Fousseret aux habitants de l’agglomération bisontine au cours des récentes réunions, le Groupe UMP et Apparentés de la ville de Besançon a décidé de s’opposer à sa réalisation dans les conditions proposées.
Le Groupe s’est toujours positionné pour la mise en place d’un TCSP dans l’agglomération bisontine. Trop longtemps repoussé, ce projet est indispensable pour un meilleur déplacement de ses habitants et une plus grande attractivité de l’agglomération.
Néanmoins, le projet "imposé" par le maire de Besançon n’est pas réaliste pour plusieurs raisons :
– il faut limiter la dépense: 200 M€ (à + ou – 20 M€) pour le tramway seul ! Ceci ne comprend pas l’ensemble du projet TCSP : réalisation de voies spéciales pour les nouveaux bus, modification de la voierie, rénovation de façades…en avons nous les moyens dans une agglomération de notre taille ?
un financement qui pèse fortement sur les entreprises : une taxe de versement transport qui augmente de 38 % et qui est susceptible d’évoluer, encore, à la hausse dans les prochaines années : aucun engagement de Jean-Louis Fousseret pour "geler" cette taxe (malgré notre demande),
un projet de tramway qui n’est que bisontin et qui ne tient pas compte de l’agglomération : le tracé qui va des Hauts du Chazal à Chalezeule (la future zone des Marnières sera le seul territoire économique et commercial à être desservi),
– la dimension de «capitale régionale» manque dans la réalisation du projet : il faut plus tenir compte des TER, des nombreuses haltes ferroviaires.
Le Groupe UMP et Apparentés présentera, dans les semaines à venir, une alternative de TCSP aux habitants de l’agglomération qui tiendra compte d’éléments fondamentaux, à savoir :
– un coût limité et maîtrisé de réalisation et de fonctionnement (grande inconnue aujourd’hui),
– ne pas surtaxer les entreprises pour qu’elles puissent se développer, produire des richesses et au final créer des emplois,
– dialoguer et échanger avec les élus de l’agglomération bisontine, ils doivent s’impliquer dans ce projet du Grand Besançon,
– Besançon est une capitale régionale, il faut avoir une vision "globale" du projet ».
Le communiqué est signé:
 
Jean ROSSELOT (UMP)
Françoise BRANGET (UMP)
Pascal BONNET (UMP)
Catherine GELIN (Société Civile)
Michel OMOURI (UMP)
Martine JEANNIN (Gauche Moderne)
Edouard SASSARD (UMP)
Mireille PEQUIGNOT (Société Civile)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Un dispositif spécial mis en place par la SNCF pour le baccalauréat 

Un dispositif spécial mis en place par la SNCF pour le baccalauréat 

Du 17 au 24 juin 2019, une série d'examens se déroulera en France. À la demande du Conseil Régional la SNCF TER Bourgogne-Franche-Comté met en place le dispositif d'alerte "SNCF Special Exams". Une vigilance "accrue" sera portée sur la ponctualité de ces trains et en cas de retard une alerte sera envoyée aux académies.

Tram : fin des perturbations

Tram : fin des perturbations

MIS A JOUR • Depuis 8h ce matin et suite à un incident technique, les lignes de tram T1 et T2 du réseau Ginko subissaient  des perturbations en cette matinée du jeudi 13 juin 2019.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.04
ciel dégagé
le 27/06 à 3h00
Vent
1.8 m/s
Pression
1022.29 hPa
Humidité
95 %

Sondage