Lyon : un prêtre orthodoxe blessé par balle, l'auteur en fuite

Publié le 31/10/2020 - 17:47
Mis à jour le 31/10/2020 - 17:47

La victime, qui se trouve dans un état grave, fermait les portes de son église ce samedi 31 octobre 2020 lorsque le drame est survenu. La police recherche activement le suspect.

Un prêtre orthodoxe de nationalité grecque s'est fait tirer dessus au fusil à canon scié vers 16 heures à Lyon, et l'auteur présumé des faits est en fuite, a indiqué à l'Agence France-Presse une source policière. Le prêtre était « en train de fermer son église », a précisé cette source, ajoutant qu'il se trouve dans un état grave.

« ?Un événement est en cours à proximité du secteur Jean-Macé, dans le 7e arrondissement à Lyon? », a indiqué sur Twitter le ministère de l'Intérieur. « ?Les forces de sécurité et de secours sont sur place.? » « ?Évitez le secteur et suivez les consignes des autorités? », a-t-il précisé.

Protection des lieux de culte et des écoles

Ces faits surviennent trois jours après l'attaque de la basilique Notre-Dame de l'Assomption de Nice, où trois personnes ont été tuées par un assaillant islamiste armé d'un couteau. Le gouvernement a laissé une dérogation jusqu'à lundi inclus aux lieux de culte pour célébrer la Toussaint, avant un reconfinement pour lutter contre l'épidémie de Covid-19.

Après l'attentat de Nice, Emmanuel Macron a annoncé le passage de 3 000 à 7 000 soldats pour l'opération Sentinelle afin de protéger les lieux de culte et les écoles. À cela viennent s'ajouter quelque 7 000 membres des forces de l'ordre, dont pour moitié des gendarmes réservistes, qui seront mis dès lundi à disposition des préfets pour assurer la sécurité.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.25
légère pluie
le 04/12 à 3h00
Vent
4.13 m/s
Pression
989 hPa
Humidité
46 %

Sondage