"Made in Germany" inaugurée à Besançon : Anne Vignot, François Rebsamen et Marie-Guite Dufay complices...

Publié le 03/05/2024 - 17:19
Mis à jour le 03/05/2024 - 18:36

Pour inaugurer la nouvelle exposition du musée des beaux-arts et d’archéologie de Besançon, Made in Germany, Anne Vignot, maire de Besançon, François Rebsamen, maire de Dijon, et Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté, étaient réunis vendredi 3 mai 2024.

Du 4 mai au 23 septembre 2024, le musée des beaux-arts et d’archéologie de Besançon propose une nouvelle grande exposition dédiée à la peinture germanique de la Renaissance à travers 71 oeuvres issues de collections publiques françaises.

Fruit du programme de recherche mené en partenariat avec l’Institut National d’Histoire de l’Art dans le cadre du Répertoire des peintures germaniques dans les collections françaises (1300-1550), l’exposition fait partie d’un triptyque présentant le résultat de ces travaux au grand public. Made in Germany (Besançon, 1500-1550) est le dernier volet des deux autres expositions consacrées aux peintures germaniques du Rhin supérieur (XIV-XVIe siècle) pour le musée Unterlinden de Colmar et à celles du saint empire romain germanique (XV-XVIe siècle) au musée des beaux-arts de Dijon.

C’est pourquoi François Rebsamen a fait le voyage jusqu’à Besançon pour inaugurer l’exposition, tout comme l’a fait Anne Vignot à Dijon la veille. Malgré de possibles tensions et pics lancés de temps à autre entre la Franche-Comté et la Bourgogne, Besançon et Dijon, depuis la fusion des régions, les mots des deux maires et de la présidente de Région étaient particulièrement amicaux. Comme l’a déclaré François Rebsamen, la culture est ”un formidable vecteur de compréhension, de rassemblement et d’unité”.

Anne Vignot et François Rebsamen © Alexane Alfaro

Première à prendre la parole, Anne Vignot a souligné, comme l’ensemble des intervenants, dont Aymée Rogé, direction régionale des affaires culturelles Bourgogne Franche-Comté, Éric de Chassey, directeur de l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) ou encore Laurence Madeline, directrice du musée des beaux-arts de Besançon, le ”travail exceptionnel” réalisé pendant deux ans par le comité scientifique composé d’universitaires et de conservateurs de musées français, allemands, suisses et autrichiens. 

François Rebsamen, Anne Vignot et Aymée Rogé au micro. © Alexane Alfaro

La maire de Besançon a par ailleurs conclu sur ”cette histoire qui continue de s’écrire ensemble en Bourgogne Franche-Comté dans la coopération et les échanges”. 

Le maire de Dijon a ensuite pris la parole pour vanter les bienfaits de la culture dans notre société et son importance pour ”élever l’esprit, l’âme, développer un esprit critique et élargi notre vision du monde” , mais aussi en tant qu’espace ”pour le débat, pour la confrontation des idées démocratiques et élever la critique sociale.” En concluant, lui aussi sur quelques mots sur la région : ”ce déplacement est l’occasion de souligner que nos villes savent travailler main dans la main, il était primordial pour moi d’être présent” dans le cadre d’une ”véritable amitié” entre Dijon et Besançon. 

Troisième à prendre la parole, Marie-Guite Dufay. La présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté était comme la figure maternelle pour Besançon et Dijon, deux villes devenues soeurs par la force des choses et qui doivent coopérer harmonieusement : ”Le musée de Besançon, comme celui de Dijon, sont incontestablement des outils majeurs pour offrir la découverte des plus belles oeuvres à nos concitoyens, mais aussi pour attirer des touristes au-delà de notre région (…) C’est donc un vrai plaisir de les voir associés dans ce projet commun.”

Marie-Guite Dufay, François Rebsamen, Aymée Rogé et Amandine Royer, conservatrice des arts graphiques. © Alexane Alfaro

Oui, il semblerait que la culture rassemble.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Audiovisuel public en grève : ”Un danger majeur pour la pérennité de la radio de service public”

Un appel général à la grève a été lancé par les syndicats de l’audiovisuel public jeudi 23 et vendredi 24 mai 2024 contre la réforme de l’audiovisuel public votée au Sénat en juin 2023 qui consiste notamment à faire fusionner les médias publics.

La chanteuse bisontine Jozalie sort un nouveau single

Jozalie, une jeune autrice, compositrice et interprète de Besançon a sorti son premier single "Dying" le 8 mars 2024. Le 31 mai 2024, son nouveau single, "Mental Blur" sera disponible à l’écoute. Pour ce second morceau, elle aborde le thème de la dépression, accompagnée de violons, basses et piano.

Le Colomb'in rock revient avec une édition 100 % tributes

Après une année 2023 de tous les records où le festival a vu sa fréquentation doublée (18.000 spectateurs), le Colomb’in rock revient cette année pour une 12e édition 100% tributes. Muse, Michael Jackson, Téléphone, Pink Floyd ou encore Johnny… ils seront tous présents ou presque les 13 et 14 août 2024 à Colombe-lès-Vesoul grâce à des groupes hommages venus interpréter les chansons d’artistes les plus légendaires. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.38
légère pluie
le 24/05 à 9h00
Vent
2.22 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
89 %