Manifestation du 1er mai : plusieurs interpellations pour outrages et violences…

Publié le 03/05/2023 - 10:23
Mis à jour le 03/05/2023 - 11:20

Lors de la manifestation du 1er mai 2023 à Besançon, les forces de l’ordre ont interpellé plusieurs personnes suite à des faits de violence. Pour rappel, une centaine de personnes avait provoqué des heurts au sein du centre-ville bisontin. Les sapeurs-pompiers avaient dû intervenir à plusieurs reprises.

 © Élodie R.
© Élodie R.

Selon la CGT, 10.500 manifestants étaient présents dans les rue de Besançon ce 1er mai.

Comme dans de nombreuses villes en France, Besançon a également été marqué des violences et des affrontements. Les forces de l’ordre rapportent sept principales interpellations :

  • La première concerne un adolescent de 16 ans, qui tentait de mettre le feu à porte principale de la préfecture du Doubs. Il a été interpellé en aval de la manifestation au niveau pont Battant à 13h35 puis placé en garde à vue. Une plainte a été déposée par le préfecture du Doubs.
  • La deuxième implique un homme de 25 ans. Ce dernier a saisi un policier par le torse puis l’a fait chuter au sol. Il a ensuite donné un coup-de-poing à l’arcade sourcilière d’un autre agent. Il a été placé en garde à vue et a refusé de s’expliquer.
  • La troisième interpellation est celle d’un jeune homme de 17 ans qui a tenté de prendre la fuite alors qu’il avait jeté des projectiles sur les forces de l’ordre. Plusieurs éléments ont été retrouvés en sa possession : une pierre, un masque à gaz, des gants coqués et un masque chirurgical. Il sera présenté au tribunal le 28 juin prochain.
  • La quatrième interpellation implique une femme de 45 ans. Elle a insulté les policiers et a jeté une pierre dans le dos de l’un des agents. Elle a été conduite au commissariat et a été condamnée à quatre mois de prison sous bracelet électronique avec interdiction de participer pendant un an à une manifestation.
  • La cinquième interpellation concerne un homme âgé de 39 ans. Ce dernier a insulté les policiers et a bloqué le passage des véhicules de police. Après s’être violemment débattu, il a été conduit au commissariat et retrouvé en possession d’un taser. Il sera présenté au parquet le 21 juin prochain.
  • Enfin, les deux dernières interpellations portent sur deux hommes d’une vingtaine d’années. Le premier a jeté divers objets sur les policiers et le second a été vu en possession d’un poing américain. Ils seront également présentés le 21 juin prochain au parquet.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Besançon et Montbéliard : 4.500 personnes et 3.500 véhicules contrôlés en 5 jours

Du 8 au 12 avril 2024, une opération "Place Nette" de grande ampleur s’est déroulée dans le département du Doubs. Réalisée en étroite coordination avec les procureurs de Besançon et de Montbéliard, cette action "coup de poing" s’inscrit dans le cadre des actions de lutte contre la délinquance liée aux trafics de stupéfiants, à l’économie souterraine et au proxénétisme voulues par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et le Garde des Sceaux. L'heure est au bilan...

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.72
partiellement nuageux
le 18/04 à 21h00
Vent
0.32 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
92 %