Moscovici veut être un commissaire européen "rigoureux", même vis-à-vis de la France

Publié le 12/10/2014 - 22:18
Mis à jour le 12/10/2014 - 22:24

Le commissaire européen désigné, le français Pierre Moscovici sera "rigoureux","sérieux" mais "pas inflexible", a-t-il expliqué dimanche soir sur i-Télé, n'excluant pas de sanctionner la France si elle ne satisfaisait pas aux demandes de la commission européenne sur son budget.

dsc_1047.jpg
©roman
PUBLICITÉ

« Je n’aime pas le mot +inflexible+ », a assuré l’ancien ministre de l’Economie. « Je pense qu’il faut être un commissaire européen rigoureux, sérieux, je le serai », a-t-il assuré. « Il y a des règles, je les appliquerai et s’il faut les appliquer à mon pays d’origine, (…) la France, je le ferai évidemment. C’est une question de crédibilité pour l’institution et pour moi même », a-t-il encore expliqué. 

La France, comme ses partenaires européens, doit présenter son projet de budget à l’exécutif européen au plus tard mercredi. La commission, qui sera encore dirigée par José Manuel Barroso, aura 15 jours pour accepter ce projet ou demander de lui présenter un projet de budget révisé.

Or, selon plusieurs sources européennes, la Commission pourrait demander à la France de revoir son projet de budget 2015, qui prévoit un déficit à 4,3% du PIB, loin des 3% auxquels Paris s’était engagé. Cette discussion entre Paris et Bruxelles pourrait se poursuivre quelques semaines, y compris après l’arrivée d’une nouvelle équipe à la tête de la Commission, dirigée par Jean-Claude Juncker et à laquelle participera Pierre Moscovici.

Si ces discussions n’aboutissent pas à un accord, il y a des procédures « qui peuvent aller vers des sanctions », a rappelé M. Moscovici. « La France, comme tous les autres Etats membres, doit appliquer les règles. Personne ne comprendrait qu’il en soit autrement. L’UE, ce sont 28 États-membre, que beaucoup d’autres pays ont fait des efforts et qu’ils nous regardent sans indulgence ».

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès « Mon 1er toit comtois », un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.6
couvert
le 20/10 à 6h00
Vent
3.06 m/s
Pression
1006.3 hPa
Humidité
93 %

Sondage