Alerte Témoin

Moustique tigre : la Franche-Comté n'en n'a plus pour longtemps

Publié le 13/07/2019 - 13:30
Mis à jour le 13/07/2019 - 16:54

Le moustique Tigre, vecteur des maladies chikungunya, dengue ou zika est désormais présent dans 51 départements français, dont trois de Bourgogne et toute l'Alsace ; concrètement, il encercle presque toute la Franche-Comté. N'est-ce qu'une question de temps avant qu'il ne pénètre nos territoires ?

PUBLICITÉ

Il y a un an, le moustique-tigre s'était installé dans 42 départements français. Cette année, on le retrouve dans 51 départements, soit neuf de plus en seulement douze mois.

"Veni vedi vicci" en Bourgogne

Et Dieu sait qu'il se rapproche de nos frontières comtoises. Il avait asservi la Saône-et-Loire, il a désormais conquis la Côte d'Or et la Nièvre. Sans oublier son écrasante victoire dans le Haut-Rhin, après son installation dans le Bas-Rhin il y a quatre ans.

La Franche-Comté, irréductible

Mais toute la France est-elle sous le joug de ce fléau pompeur de sang ? Non, quelques départements résistent encore à l'envahisseur. En Franche-Comté par exemple, où aucune présence du moustique tigre n'a encore été détectée.

Est-ce à cause d'un climat qui demande plus de temps pour s'adapter, ou des bons réflexes de ses habitants ? Probablement un peu des deux. Dans tous les cas, il ne coûte rien de rappeler les comportements à adopter pour endiguer l'arrivée du nuisible.

Reconnaître le moustique tigre

Le moustique tigre se distingue par ses rayures blanches et noires sur l’ensemble du corps et sur les pattes. Ses ailes sont noires et sa taille est inferieure à celle d’un moustique commun. Le moustique tigre aime piquer de jour et est reconnaissable par ses vols un peu aléatoires.

Si vous repérez un moustique tigre dans votre commune, vous pouvez le signaler sur le site signalement-moustique.fr ou sur l’application mobile IMoutsique. Attention, tout insecte n’est pas un moustique, et tout moustique n’est pas un moustique tigre ; vérifiez-bien les critères de ressemblance grâce au site.

Eviter la progression du moustique tigre

Le moustique tigre se reproduit plus particulièrement dans les eaux stagnantes. Il est donc primordial d’adopter certains gestes afin de limiter la prolifération.

  •   Enlever les soucoupes des pots de fleurs ou les remplir de sable
  •   Changer l’eau des vases plusieurs fois par semaine
  •   Vérifier le bon écoulement des gouttières
  •   Mettre à l’abri de la pluie ou supprimer les pneus usagés et tout autre objet pouvant se remplir d’eau, etc.

Eviter la transmission

Le moustique tigre par ses piqûres peut transmettre des maladies telles que le chikungunya, la dengue ou le zika. La transmission peut être possible si le moustique a précédemment piqué une personne infectée. Dans la majorité des cas, les virus sont importés et ne viennent pas de la métropole mais plutôt des îles suivantes :

  • Les Antilles
  • La Polynésie française
  • L’Amérique centrale et du Sud
  • Les îles françaises du Pacifique
  • Mayotte
  • Les Seychelles
  • La Guyane
  • L’Asie du Sud-Est.

Si vous voyagez dans les pays cités, il est important d’utiliser des répulsifs pour la peau et les vêtements, et de porter des vêtements amples.

Suivant les 7 jours suivant votre retour en métropole, si vous présentez les symptômes s’assimilant à ceux de la dengue (douleurs articulaires, douleurs musculaires, maux de tête, éruption cutanée avec ou sans fièvre, conjonctivite), consultez un médecin rapidement et continuez à vous protéger.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Macron veut protéger les agriculteurs

Dans un entretien à la presse quotidienne régionale et à la veille de l'ouverture du salon de e l'Agriculture qu'il inaugurera, Emmanuel Macron déclare soutenir les agriculteurs et qu'il "ne tolérera aucune violence" à leur encontre. Occasion pour lui de faire le point sur l'interdiction du glyphosate en 2021 et d'aborder les premiers effets de la loi Alimentation. 

Reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour trois communes de la Haute-Saône

Suite aux mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols, l’état de catastrophe naturelle a été reconnu à trois nouvelles communes du département de Hate-Saône, par arrêté interministériel en date du 28 janvier 2020 publié au Journal Officiel le 13 février 2020.

Partagez vos bonnes idées et vos initiatives pour la planète avec la Bourgogne-Franche-Comté !

La région organise du 29 juin au 5 juillet 2020 sur l'ensemble du territoire un festival des solutions écologiques afin de rendre visibles les initiatives des citoyens, des acteurs publics et privés, qui agissent au quotidien contre le dérèglement climatique et la préservation de la biodiversité. Les inscriptions sont lancées…

Tempête Ciara : la Franche-Comté passe en vigilance jaune

Mise à jour à 10h22 •

13 départements sont toujours en vigilance orange aux vents violents contre 42 dimanche soir. La Bourgogne Franche-Comté est désormais en vigilance jaune pour le Doubs, la Haute-Saône, le Territoire de Belfort, la Côte d'Or et l'Yonne. Voici les prévisions et le point sur les conséquences de cette tempête.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.52
partiellement nuageux
le 21/02 à 15h00
Vent
1.92 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
56 %

Sondage