Natura 2000 "Moyenne Vallée du Doubs" : une animation locale et une nouvelle présidence

Publié le 24/12/2018 - 16:28
Mis à jour le 24/12/2018 - 16:28

Le Comité de pilotage Natura 2000 qui s’est tenu le 13 décembre 2018 à Laissey a été l’occasion d’élire une nouvelle présidente et deux vice-présidents. L’Etablissement Public Territorial de Bassin (EPTB) Saône et Doubs a par ailleurs été reconduit pour 3 ans dans sa fonction d’animateur local.
 

©S. Seinera ©
©S. Seinera ©

Sur un territoire de plus de 6 300 ha, de Fontain à Hyèvre-Paroisse ou du marais de Saône à la vallée du Cusancin, la moyenne Vallée du Doubs bénéficie du programme de gestion et de préservation de la biodiversité « Natura 2000 » depuis 2011, en raison de la présence d’habitats naturels et d’espèces remarquables.

Une nouvelle présidente et deux vice-présidents

Le Comité de pilotage Natura 2000 qui s’est tenu le 13 décembre, à Laissey, a été l’occasion d’élire une nouvelle présidente, Françoise Presse (vice-présidente de la Communauté d’Agglomération du Grand Besançon, en charge du développement durable et de la transition énergétique) et deux vice-présidents : Philippe Rondot (conseiller municipal de Baume-les-Dames, délégué aux questions environnementales, énergétiques et forestières) et Pierre Contoz (Maire de Montfaucon).

L’Etablissement Public Territorial de Bassin (EPTB) Saône et Doubs a par ailleurs été reconduit pour 3 ans dans sa fonction d’animateur local. Plusieurs projets d’envergure sont menés dans le cadre de Natura 2000.

Une étude des chauves-souris jusqu'à fin 2019

"Parce que la moyenne vallée du Doubs a une responsabilité majeure dans la préservation de ces animaux nocturnes", une étude des chauves-souris se déroule actuellement et ce jusqu'à fin 2019.

L’objectif est "de mieux connaitre ce groupe d’espèces si précieux pour les écosystèmes et qui interagit largement avec les activités humaines (gestion forestière, agricole ou occupation du bâti)".

Un îlot de vieux bois de plus de 60 ha pour une durée de 30 ans

Autre action majeure et de longue haleine, la constitution d’une trame de vieux bois et d’arbres dépérissants, "dont on connait aujourd’hui le rôle déterminant pour la conservation d’un grand nombre d’espèces animales et végétales forestières".

A titre d’exemple, la ville de Baume-les-Dames a proposé, au sein de son domaine forestier, de constituer un îlot de vieux bois de plus de 60 ha qui sera conservé intact, sans intervention humaine, pendant une durée de 30 ans, "afin de garantir une zone de tranquillité et de favoriser ainsi l’essor d’une faune spécifique (chauve-souris, insectes, oiseaux)."

Des projets similaires sont d’ores et déjà prévus en 2019. Un programme d’animations grand public est par ailleurs proposé chaque année.

Infos +

L’espace NATURA 2000 bénéficie de financements publics provenant de l’Union européenne, via le Fond Européen Agricole pour le développement rural (FEADER) et de l’Etat, pour prendre en compte la préservation des habitats et des espèces.

(Communiqué du Grand Besançon)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Bornes rue Battant à Besançon : vers un compromis mairie-commerçants ?

Le compromis semble compliqué. D’un côté, plusieurs commerçants notent une perte sèche de leur chiffre d’affaires depuis l’installation en avril dernier des bornes dans le quartier Battant à Besançon et de l’autre, la maire qui ne semble pas vouloir déroger à ces dernières même si elle affirme rester ouverte à la discussion. On fait le point ce mois de juin 2024…

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Nouvelle association “Cabordes en héritage” dans le Grand Besançon : un parcours pédestre le 23 juin

L’idée de la création de la toute nouvelle association "Cabordes en héritage" vient d’un constat : le patrimoine attaché aux collines de Besançon fait l’objet de bien des attentions de la part de plusieurs associations qui le préservent et le font vivre, qu’il soit viticole ou agricole. Il est cependant apparu à un certain nombre d’amateurs de ce patrimoine que les cabordes ne bénéficiaient pas, faute d’une structure spécifique et disponible, de mesures adaptées à la nécessité de plus en plus pressante de les sauvegarder.

Fête de la musique 2024 : le programme des festivités à Besançon

Cette année encore, le 21 juin 2024 les rues et places de Besançon accueilleront musiciens et visiteurs à l’occasion de la fête de la musique. Concerts sur scène, ou dans les rues, les conséquences sur la circulation au centre-ville, voici tout ce qu’il faut savoir sur cette Fête de la musique 2024 à Besançon !

La Flamme olympique accueillie le 25 juin 2024 dans le Doubs

PUBLI-INFO • Avec l’accueil du relais de la flamme le 25 juin 2024, le Département du Doubs s’inscrit dans une double ambition : mettre en avant les atouts et richesses patrimoniales de ses territoires, et partager les énergies fondatrices des Jeux olympiques et paralympiques. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.03
légère pluie
le 19/06 à 6h00
Vent
0.8 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
94 %