Obésité: une charte pour « mieux manger et bouger plus »

Publié le 02/04/2008 - 11:50
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:30

L’Etat et la Région ont signé une charte pour améliorer, notamment, l’alimentation des jeunes dans les lycées et les CFA.

charte_mieux_manger_008.jpg
Marie-Guite Dufay et le préfet de Région s’engagent au bénéfice du « mieux manger » en Franche-Comté. (Photo©carvy)
PUBLICITÉ

 L’obésité se développe rapidement en France. 16% des enfants sont aujourd’hui en surpoids contre 5% en 1980. Pour tenter d’enrayer cette évolution notamment due à une mauvaise nutrition, des programmes sont mis en place par l’Etat et déclinés par les collectivités locales.

C’est dans ce contexte que le conseil régional et l’Etat ont validé hier à Besançon une charte régionale du « mieux manger et du bouger plus » en Franche-Comté. « Nous sommes la première région de France à signer ce type de charte destinée à améliorer la santé publique sur notre territoire », a précisé Marie-Guite Dufay aux côtés du préfet Barthélémy.

« Par le biais des lycées, nous avons une responsabilité particulière à ce niveau et nous devons faire preuve de pédagogie pour faire avancer les choses dans la tête de nos jeunes et de leurs parents », a poursuivi la président du conseil régional en inscrivant cette démarche dans l’ensemble des politiques mises en œuvre par sa collectivité autour du développement durable. Pas loin de 50.000 jeunes scolarisés dans les lycées et CFA de la région  sont concernés par cette charte.

Une dynamique saluée par le préfet de Région qui a également mis l’accent sur l’importance des activités physiques dans ce processus de lutte contre l’obésité.

La charte finalisée hier engage la Région Franche-Comté « à participer à l’élaboration d’un programme nutrition pluriannuel ». Il s’agira également de mettre au point « un annuaire des producteurs-fournisseurs agroalimentaires régionaux » pour favoriser  « l’apparition de circuits courts en matière d’approvisionnement ».

Les cinq objectifs de la charte sont les suivants : faciliter l’accès des publics prioritaires à une information de qualité, rapprocher l’offre alimentaire des repères du programme national nutrition santé, encourager les Francs-Comtois à augmenter leur activité physique, mieux dépister et prendre en charge l’obésité de l’enfant et de l’adolescent et, enfin, mieux dépister la dénutrition chez la personne âgée.

 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

La Ville de Besançon, avec le soutien du conseil départemental du Doubs et l''Éducation nationale, expérimente pour la quatrième rentrée scolaire des ateliers d'aide à la parentalité sur le quartier de Planoise. Les parents sont invités dix fois dans l'année à participer à ces réunions d'échanges.

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Le gouvernement a dévoilé la liste des  80 "cités éducatives", inspirées du rapport Borloo. Ces quartiers vont se partager une enveloppe de 100 millions d’euros de crédits par an sur trois ans dans le but de mieux coordonner les actions au sein et en dehors des établissements scolaires. Le préfet du Doubs, Joël Mathurin, et le recteur de l’académie de Besançon, Jean-François Chanet, se félicitent de l’annonce de cette labellisation pour Besançon et Montbéliard Bethoncourt.

Rentrée 2019 : quelles ouvertures et fermetures de classes dans le Doubs ?

Rentrée 2019 : quelles ouvertures et fermetures de classes dans le Doubs ?

carte scolaire • Après la tenue du CTSD (comité technique spécial départemental) ce mardi suite au recomptage des élèves dans les classes, l'inspecteur d'académie du Doubs a fait le point sur les ouvertures et fermetures de classes dans le département pour cette rentrée 2019. 

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Paces • Plus de 600 étudiants étaient réunis lundi 2 septembre 2019 dans le grand amphithéâtre de la faculté de médecine et pharmacie pour assister à la Tut’rentrée  : un rendez-vous pour rassurer les étudiants dans l'inconnu d'une filière sélective et pour leur donner les clés clés essentielles de la réussite

9.000 élèves ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon

9.000 élèves ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon

8.900 élèves (3.400 en maternelle et 5.500 en école élémentaire) ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon. Des effectifs stables et une rentrée sereine malgré le manque places toujours problématique dans les cantines de la ville. Des études sont en cours pour augmenter la capacité de production et d'accueil...

Lycée Condé à Besançon : une nouvelle formation crémerie-fromager, un restaurant d’application, de la vente directe de fromages…

Lycée Condé à Besançon : une nouvelle formation crémerie-fromager, un restaurant d’application, de la vente directe de fromages…

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, les vice-présidents et les conseillers régionaux délégués, se sont déplacés dans huit lycées pour marquer le début de la nouvelle année scolaire. Ce lundi 2 septembre 2019, nous nous sommes rendus au lycée professionnel Condé à Besançon.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.15
ciel dégagé
le 19/09 à 3h00
Vent
2.97 m/s
Pression
1023.74 hPa
Humidité
77 %

Sondage