Orchestre de Besançon: «Faire moderne c’est bien, faire excellent c’est mieux !»

Publié le 17/02/2009 - 13:23
Mis à jour le 16/04/2019 - 12:15

Dans une lettre adressée au maire de Besançon, Françoise Branget se fait le chantre de l’orchestre de Besançon Franche-Comté à l’occasion de «la fin de contrat de son chef», Peter Csaba.

1234874128.jpg
©carvy
PUBLICITÉ
« De nombreuses inquiétudes se font jour quant à les destinée de l’orchestre, à son dimensionnement, à la programmation 2009/2010 et plus globalement au rayonnement culturel de la ville à travers sa politique musicale », écrit la députée UMP du Doubs et conseillère municipale d’opposition. Après les Verts, c’est donc l’UMP qui appelle une nouvelle fois le maire à la vigilance.
 
« Les Francs-Comtois sont en droit d’attendre une communication claire et anticipée sur les choix culturels de la ville. Au regard de l’importance primordiale que revêt l’orchestre de Besançon Franche-Comté dans leur cœur, une concertation large et franche est essentielle », souligne Françoise Branget estimant que jusque là « Besançon a fait le choix de l’excellence à travers son chef et sa renommée internationale qui a hissé l’orchestre à un niveau que d’autre villes plus importantes nous envient et qui assoit la crédibilité et la réputation du festival de Besançon et plus encore du concours international des jeunes chefs ».
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.28
ciel dégagé
le 21/08 à 12h00
Vent
4.61 m/s
Pression
1025.06 hPa
Humidité
43 %

Sondage