Planoise : des armes de guerre et 84 kilos de drogue saisies

Publié le 18/06/2011 - 08:50
Mis à jour le 18/06/2011 - 08:50

La police de Besançon a mené une perquisition cette semaine dans un appartement de Planoise, suite à un accrochage entre deux automobilistes. Elle s'est soldée par la plus importante prise de stupéfiants de l'histoire de la ville, ainsi que par la découverte de trois armes de guerre.

1308357925.JPG
© france 3 - franche-comté
PUBLICITÉ

Cette affaire a débuté dans la nuit de mercredi à jeudi, lorsque un conducteur a brandi une arme de sa voiture après avoir été klaxonné dans les rues de Planoise, apparemment dans le but d’intimider l’autre automobiliste. Une fois prévenues, les forces de l’ordre de la ville interpellent le suspect et le place en garde à vue, avant de perquisitionner à son domicile. Une impressionnante découverte attend alors les enquêteurs : des armes de guerre et une grosse quantité de stupéfiants.

Une kalachnikov, deux pistolets-mitrailleurs uzi et skorpion, ainsi que pas moins de 84 kilos de cannabis et 300 grammes de cocaïne sont mis à jours dans une cache, faisant de ce « butin » la plus grosse prise de l’histoire de la ville. 

Le suspect, âgé de 30 ans, est connu des services de police et sera présenté ce dimanche à un juge d’instruction.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Le petit garçon a été enlevé alors qu'il jouait dehors sous la surveillance de sa famille ce mercredi 15 mai 2019 dans le quartier Planoise à Besançon. Il a été retrouvé en bonne santé vers minuit au centre-ville de Besançon. L'adolescente de 15 ans, fugueuse et connue des services de police, est toujours en garde à vue ce jeudi matin.

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

Un médecin-anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, déjà mis en examen pour sept empoisonnements, a été placé en garde à vue ce mardi 14 mai 2019 matin dans les locaux de la police judiciaire de la ville pour être interrogé sur «une cinquantaine» d'autres cas, a-t-on appris de source proche du dossier.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.04
légère pluie
le 20/05 à 6h00
Vent
2.25 m/s
Pression
1007.65 hPa
Humidité
99 %

Sondage