Alerte Témoin

Planoise : François Hollande ne fait visiblement pas l’unanimité

Publié le 19/02/2012 - 16:19
Mis à jour le 17/04/2019 - 15:23

Les affiches du candidat socialiste ont été arrachées et  griffonnées. Une ou plusieurs personnes en désaccord avec ses idées l'on fait savoir par cette première opération du genre dans le quartier, habituellement paisible lorsqu’il s’agit de politique.

François Hollande en meeting le samedi 3 mars au zénith de Dijon s’affichait partout dans les rues de la capitale comtoise, en plus des traditionnelles affiches du Parti Socialiste. Globalement apposées sur des surfaces prévues à cet effet (viroles) elles respectaient toutes - à de rares exceptions prés - les lois en matière de collage .

Mais il semble que le candidat socialiste n’a pas que des supporters, comme on a pu le voir dans la nuit de samedi à dimanche à Planoise. De nombreuses pancartes ont été arrachées ou le plus souvent recouvertes de graffitis satiriques « un candidat impuissant et inutile », « complice soumis aux banques et au patronat » ou  « un deuxième Sarkozy ».

Il semble qu’une partie importante et peut-être même la totalité des affiches aient subies ce sort dans le secteur. L'ensemble des affiches sur les viroles des principaux axes ont été  touchées : ce sont donc au moins une cinquantaine de pancartes qui font désormais une bien mauvaise publicité au candidat.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

actualité

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.89
pluie modérée
le 29/09 à 0h00
Vent
4.69 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
98 %

Sondage