Prévisions saisonnières : quelle météo pour les trois prochains mois ?

Publié le 04/05/2022 - 17:52
Mis à jour le 05/05/2022 - 15:52

Plus chaud ? • Dès la semaine prochaine, des températures plus élevées de 3 à 8°C par rapport aux moyennes de saison sont attendues. Le pic de chaleur devrait être atteint les 12 et 13 mai. Les prévisions saisonnières concernant les mois de mai, juin et juillet ont également été annoncées par Météo France et Régis Crépet, météorologue de la Chaîne Météo.

La Chaîne Météo et les services Météo France l'affirment tous les deux : la première vague de chaleur de la saison devrait avoir lieu la semaine prochaine. Jusqu’à 30°C dans le sud du pays et 25°C dans le nord. Le météorologue Régis Crépet ajoute que le pic de chaleur du mois serait atteint les 12 et 13 mai avec des températures maximales de 30°C.

Des températures qui ne sont pas étonnantes selon lui : "L’année dernière, il avait fait chaud plus tôt. Les premiers 25°C (qui correspond au seuil de chaleur) avaient été atteints dès la fin mars à Paris, alors que cette année, cela ne s’est pas encore produit. De plus, en France, le mois de mai est caractérisé par l’apparition des premières vagues de chaleur de la saison. Il n’y a donc rien d’étonnant."

Cette vague de chaleur peut néanmoins perdurer. "Sans être exceptionnelle, avec une durée d’au moins sept jours, cette vague de chaleur est assez durable", indique le météorologue qui n'omet pas de préciser qu'il pourrait survenir un "risque non négligeable de légères gelées tardives", les agriculteurs devront y faire attention.

Un été orageux

Concernant les mois de juin et juillet, les prévisions météorologiques annoncent un été orageux avec des chaleurs un peu plus élevé que les moyennes en France. "Le scénario le plus probable laisse apparaître un trimestre un peu plus chaud que les moyennes sur la France, mais sans excès, avec des précipitations assez proches de la normale à l'échelle de l'hexagone. On peut y voir le marqueur d'un été qui serait orageux", précise Régis Crépet.

Des températures qui vont donc rester proches de la moyenne avec une légère augmentation. La sécheresse devrait s'aggraver comme le signale le météorologue : "La sécheresse des sols superficiels est déjà bien présente sur notre territoire depuis la fin de l’hiver. Avec l’arrivée de la chaleur, l’évapotranspiration sera accentuée et les sols sécheront d’autant plus rapidement, ce qui aggravera rapidement la situation. On peut donc raisonnablement être préoccupé par cette situation alors que l’été n’a même pas commencé." 

© Météo France

Pour Météo France, la confiance dans un scénario "plus chaud que la normale" est relativement élevée pour cette période de l’année, durant laquelle la prévisibilité est généralement plus faible .

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Rejets dans les milieux naturels : dans le Doubs, 9 fromageries sur 10 respectent désormais la réglementation

Annoncé et signé à l’automne 2022, à l’initiative de Jean-François Colombet, préfet du Doubs, et de Christine Bouquin, présidente du conseil départemental du Doubs, le plan rivières karstiques 2022 - 2027 est une démarche de reconquête de la qualité de l’eau des rivières du Doubs, regroupant l’ensemble des partenaires publics du département.

Météo : le Doubs, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort en vigilance orange neige-verglas

Météo France a placé une bonne partie de la région en vigilance orange ce mercredi 18 janvier 2023 en raison d'une perturbation qui apporte des chutes de neige jusqu'en milieu de journée et des températures basses qui pourraient être responsable de verglas par endroit.

Neige-verglas : la Franche-Comté placée en vigilance jaune, la Côte d’Or et l’Yonne en vigilance orange

Le temps est bien agité sur l'hexagone en cette journée de mardi 17 janvier 2023, selon Météo France. Pluie et neige vont s'abattre en Bourgogne Franche-Comté placée en vigilance jaune et plus particulièrement sur la Côte-d'Or et l'Yonne en vigilance orange. 

Hiver très doux : Atmo Bourgogne Franche-Comté commence déjà ses prélèvements polliniques dans l’air !

En raison d’un hiver particulièrement doux, certains arbres ont déjà démarré leur période de pollinisation en Bourgogne-Franche-Comté. Les premiers prélèvements pollinique ont donc démarré plus tôt que d’habitude pour Atmo BFC, avec la remise en service des capteurs le lundi 9 janvier dernier. Les premiers résultats sont attendus pour ce vendredi 20 janvier.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.29
couvert
le 31/01 à 0h00
Vent
0.32 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
95 %