Publication d’un ouvrage botanique consacré à la vigne...

Publié le 10/11/2020 - 15:55
Mis à jour le 12/11/2020 - 17:06

Publié en novembre 2020 par la Société botanique de Franche-Comté (en collaboration avec le Conservatoire botanique national de Franche-Comté), cet ouvrage est enrichi de plus de 450 illustrations…

Un guide technique...

Fruit d’une collaboration entre botanistes et ampélographes (spécialistes de la vigne), ce guide donne une vision synthétique de ces principaux représentants du genre Vitis, présents dans les milieux naturels... Il permettra ainsi aux botanistes et aux gestionnaires d’espaces naturels de mettre un nom sur ces vignes postculturales.

L’histoire de la vigne

Il n’existe qu’une seule espèce autochtone de vigne en Europe, Vitis vinifera subdivisée en deux sous-espèces : la lambrusque sauvage (Vitis vinifera subsp. sylvestris) inscrite sur la liste rouge française et la vigne cultivée (V. vinifera subsp. vinifera), résultat d’une sélection humaine depuis 8000 ans.

L’apparition de maladies cryptogamiques et d’un puceron, à partir du milieu du XIXe siècle, vont complexifier la systématique du genre du fait de l’introduction d’espèces américaines résistantes à ces attaques. De nombreux hybrides sont alors créés pour reconstituer les vignobles. Les anciennes parcelles viticoles, les haies, les bords de route mais également les ripisylves conservent encore les stigmates de ces introductions...

Connaissez-vous Isabelle ?

Cette variété, originaire des États-Unis, est issue du croisement naturel d’une espèce américaine Vitis labrusca par un cépage inconnu de Vitis vinifera, la vigne européenne, probablement introduit par des réfugiés huguenots à la fin du XVIe siècle. Prince dédie cette variété à Isabelle Gibbs de New York. L’Isabelle est ensuite importée massivement en France, dès le début du XIXe siècle pour constituer des tonnelles.

L'Isabelle, particulièrement résistant aux maladies cryptogamiques (il ne demande aucun traitement chimique), est appréciée des "petits vignerons".

Avec d’autres hybrides américains, il sera finalement interdit de commercialisation par la loi du 24 décembre 1934 ; on lui a reproché de faire un mauvais vin et de rendre fou ! Aujourd'hui on peut encore l'observer sous forme d'imposantes treilles centenaires comme celle couvrant la façade de la mairie de la commune d'Avanne-Aveney. Il est probable que ce sont les oiseaux qui disséminent dans les milieux naturels cette variété aux raisins dont la saveur rappelle celle de la framboise ou du cassis.

(communiqué)

Infos +

  • Prix public (personnes habitant la France métropolitaine) : 35 €

Frais de port

Un exemplaire : 4 € de participation aux frais d’expédition
A partir de deux exemplaires : Frais d’expédition offerts

Pour une commande groupée ou pour une demande de renseignements, vous pouvez vous adresser par mail à max.andre@wanadoo.fr

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Comment protéger son compteur d’eau en période de gel

Comme à chaque hiver, il est important de rappeler que le froid peut entraîner d’importants dégâts sur les réseaux d’eau potable, ruptures de canalisations ou gel des compteurs. Pour éviter ces désagréments et des frais importants, Grand Besançon Métropole rappelle qu’il est nécessaire de garantir une isolation efficace des appareils, en particulier quand ils sont placés dans des regards extérieurs. 

Macron ce vendredi dans le Jura : "Un nouveau plan d’action feu de foret a été formalisé"

+ Prise de parole du chef de l'Etat • Emmanuel Macron s'est rendu ce vendredi dans le Jura pour lancer son programme "Un jeune, Un arbre" qui doit permettre à chaque collégien de pouvoir planter un arbre, une démarche présentée par l'Elysée comme "symbolique, républicaine et avec une vocation pédagogique" sur les enjeux environnementaux.

Convention citoyenne pour le climat et la biodiversité : la Région place le citoyen “au coeur des décisions”

Le Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté a lancé sa première convention citoyenne pour le climat et la biodiversité ce vendredi 24 novembre 2023 à Besançon. Celle-ci a pour objectif, via un panel composé de 50 citoyens de la région, d’apporter des réponses "à la hauteur des enjeux environnementaux" par le biais d’un exercice citoyen démocratique.

La boîte en bois du mont d’or bientôt interdite ?

Actuellement débattue au parlement européen, une proposition de loi sur le recyclage pourrait entraîner la fin des emballages en bois de certains fromages comme le Mont d’or ou le camembert, remplacés par du plastique recyclé. Une proposition qui a fait bondir plusieurs élus à l’image du député européen Christophe Grudler, ancien conseiller départemental du Territoire de Belfort.

Plusieurs routes barrées en raison des crues de la Loue et du Doubs

Les départements du Doubs et du Jura sont en vigilance orange "crues" ce mardi 14 novembre et ceux de la Haute-Saône et du Territoire de Belfort sont classés eux, vigilance jaune. Conséquence directe de l’accumulation des dernières pluies survenues dans la région, plusieurs routes ont dû être fermées en raison d’inondations. On fait le point. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.7
légères chutes de neige
le 28/11 à 12h00
Vent
2.74 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
88 %