Interdiction de brûler ses déchets verts : comment les valoriser ?

Publié le 19/07/2017 - 16:41
Mis à jour le 19/07/2017 - 16:46

Le brulage des déchets verts à l'air libre est interdit pour les particuliers ainsi que les professionnels par arrêté préfectorale. Voici quelques détails sur les interdictions et les astuces pour valoriser vos déchets...

garden-waste-1047259_960_720.jpg
Image d'illustration libre de droit © Efraimstochter - Pixabay

Infos pratiques

PUBLICITÉ

Il est interdit de brûler dans son jardin :

  • l’herbe issue de la tonte de pelouse,
  • les feuilles mortes,
  • les résidus d’élagage,
  • les résidus de taille de haies et arbustes,
  • les résidus de débroussaillage,
  • les épluchures

Une exception peut être faite, par les préfets, lorsqu’un risque sanitaire est envisageable (végétaux malades ou parasités).

Les différentes techniques pour valoriser ses déchets verts

  • Les professionnels peuvent, par la méthanisation, valoriser les déchets. Cela permet, par le biogaz fournit de produire de la chaleur et de l’électricité.
  • Le compostage peut être envisagé et constituer un très bon engrais. Certaines collectivités proposent des aides à l’achat d’un composteur (ndlr : se renseigner auprès de sa mairie).
  • Le paillage consiste à recouvrir le sol de déchets organiques broyés. Cette action sert à nourrir et protéger le sol. Elle évite également le développement des mauvaises herbes et retient l’humidité au niveau du sol.
  • La collecte en déchèterie par les particuliers consiste à aller à la déchèterie la plus proche pour le traitement de ses déchets. Les centres emmènent ensuite les déchets vert sur des plateformes de compostage pour la valorisation organique.
  • L’entretien des espaces verts est une autre alternative pour limiter sa production de déchets verts par le choix des espèces végétales, une adaptation du calendrier des tontes, recours au paillage pour éviter la repousse …

Les effets sur la santé 

Bruler 50 kg de déchets verts équivaut à un mois de chauffage d’un pavillon avec une chaudière bois ou 80 allers/retours pour rejoindre une déchetterie à 10 km.

La mauvaise qualité de l’air

  • En France : 42.000 décès par an
  • Réduit de cinq à huit mois l’espérance de vie
  • Est à l’origine de maladies ou insuffisances respiratoires

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le renard reste dans la catégorie des animaux « nuisibles »

Le renard reste dans la catégorie des animaux « nuisibles »

François de Rugy, ministre de la transition écologique a présenté la liste des animaux « nuisibles » pour les trois prochaines années, visible publiquement jusqu'au 27 juin 2019. Et le renard s'y inscrit une nouvelle fois sur la liste des espèces "susceptibles d'occasionner des dégâts", au grand dam de certains collectifs qui militent pour sa protection...

Le défilé du centenaire de l’association nationale du cheval comtois

Le défilé du centenaire de l’association nationale du cheval comtois

en images • Dimanche 16 juin 2019, en marge du festival outdoor "Grandes heures Nature", l’association nationale du cheval comtois (ANCTC) a fêté 100 ans après - jour pour jour - la création du syndicat du cheval comtois. Une soixantaine de chevaux est partie de Micropolis pour rejoindre le centre-ville de Besançon.

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

publi-info • Un lac majestueux sous vos fenêtres, d’innombrables balades en pleine nature à proximité et puis un  "Hôtel Spa" doté d’une piscine intérieure chauffée, d’un hammam d’un sauna, et d’un centre de soins Cinq Mondes ne vous posez plus de questions : vous êtes à Malbuisson dans l’Hôtel Spa « Les Rives Sauvages ».

Redécouvrez la Loue et le Doubs avec les stand up paddle Décathlon

Redécouvrez la Loue et le Doubs avec les stand up paddle Décathlon

publi-info • Le soleil arrive enfin et toute l’équipe du rayon glisse de Décathlon trépigne d’impatience à l’idée de vous faire tester ses produits ! Bouées, ballons, tubas mais pas que. Cet été, on innove et on part à la découverte du Doubs et de la Loue à bord d’un stand-up paddle !

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.64
couvert
le 20/06 à 6h00
Vent
2.69 m/s
Pression
1015.21 hPa
Humidité
96 %

Sondage