Quentin Mosimann répond à ses fans...

Publié le 09/11/2009 - 17:50
Mis à jour le 09/11/2009 - 17:50

Le vainqueur de la Star Ac’ 7 sera en concert pour son « Duel Tour » ce vendredi au CAL d’Ornans. À cette occasion, Quentin a accepté de répondre aux nombreuses questions de ses fans, en majorité des jeunes femmes tombées sous le charme d’un chanteur qui n’arrête pas de courir entre le tournage de son clip « toc-toc » et la sortie le 25 janvier de son nouvel album « Exhibition »

 ©
©




Elles s’appellent Aurélie, Gwenaelle, Anne-Sophie, Alice, Laura, Sarah et ont posé une multitude de questions à Quentin par l’intermédiaire de maCommune.info. Interview 100 % nature de Quentin.

 

Musique

 

Comment s'est passée la confection de ton nouvel album « Exhibition » ?

 

— J’avais déjà une quarantaine de compositions en stock, de la variété arrangée éléctro au jazz, etc. mais le nouvel album aura un son beaucoup plus pop cette fois. C’est une véritable mise à nue artistique, un album qui rassemble toutes mes facettes…

 

Un album Exhibition, un single « Toc Toc » sorti en septembre ? C’est autobiographique ?  

 

— En partie ! Vous savez mesdemoiselles que vous ne m’êtes pas indifférentes et que votre charme me fait souvent tourner la tête même si je n’ai pas vraiment le temps d’avoir une vie sentimentale en ce moment… Quant au titre Exhibition de mon nouvel album, il fait aussi partie intégrante de mon univers.

 

Pourquoi avoir retardé la sortie de l’album ?

 

— Pour qu’il colle encore mieux à mon image. Il devait initialement sortir le 31 novembre, mais je veux le préparer jusqu’à la dernière minute. Il sortira donc le 25 janvier 2010.

 

 

Les concerts

 

As-tu toutes les dates pour ta nouvelle tournée ?  

 

— Je termine dans un premier temps mon « Duel Tour » [qui passera par Ornans le 13/11] Ensuite, « l’Exhib Tour » devrait s’étaler sur toute l’année 2010 durant laquelle je vais sillonner les routes de France. La toute première date de la nouvelle tournée est programmée le 23 janvier à Chalon-Sur-Saône ?

 

La tournée va-t-elle s’étendre en Europe ?

 

— Oui ! En suisse tout d’abord mais aussi en Belgique et au Luxembourg. En parallèle je mix pas mal et vais participer à une tournée des clubs, de Miami à Ibiza etc…

 

Comment envisages-tu la nouvelle tournée ? En quoi sera-t-elle différente de la première ?

 

On a démarré les répétitions.. Comme je suis coproducteur, j’investis également dans ce que je veux être un véritable show. J’ai plein d’idées notamment pour associer la vidéo au nouveau spectacle…

 

Est-ce que tu croyais un jour faire un concert dans une immense salle comme l'Olympia (25 et 26 septembre 2010) ? Est-ce que ça te fait peur ?

 

— Paniqué ! Je suis paniqué ! Ça ne peut que te booster et te donner une motivation supplémentaire. Dès l’annonce du concert, plus de 1 700 places se sont vendues en 3 heures un an à l’avance ! Ça fait chaud au cœur !

 

Quelle a été ta réaction et celle du public à qui tu l’a annoncé à Dunkerque ?  

 

— Beaucoup d’émotion ! Les fans criaient et étaient fou de joie… comme moi !

 

Comptes-tu revenir au Sun7 en Ardèche ? (Mathilda 😉  

 

— Bien sûr ! On n’oublie pas les copains !

 

 

Quentin et ses Fans

 

Si tu devais dire un mot à tes potefans, ce serait lequel ?

 

— Respect (mes chéris)  

 

As-tu des infos au sujet de la plus longue séance de dédicaces ?

 

Ouf ! Les séances dédicaces sont parfois très, très … longues ! Je pensais dépasser les 7h pour paraître au Guiness Book des records ! J’y pense mais ce n’est pas encore à l’ordre du jour ! Je pense toujours également organiser des missions « pote fans »

 

Est-ce que ça te dérange que certains viennent te voir plusieurs fois par mois ou au contraire aimes-tu voir qu'on te soutiendra partout et pour toujours ?

 

— Bien sûr que non ! J’ai ainsi l’impression de faire partie d’une grande famille ! Ça me fait toujours très plaisir de voir des visages connus chez mes fans…

 

Quels sont le ou les cadeaux qui te plaisent le plus venant de tes fans ?

 

— C’est très simple ! Il n’y a pas plu beau que le sourie d’un enfant….

 

 

Quentin, côté perso …

 

Depuis que tu es célèbre, c'est plus facile de draguer qu'avant ou au contraire plus difficile ?

 

— C’est beaucoup plus difficile ! Difficile de trouver une personne qui t’aime pour qui tu es vraiment et pas pour tout ce qu’il y a autour.

 

Quentin, à quoi ressemble vraiment ta vie en ce moment ?

 

— Ultra chargée ! Je me lève tôt. Arrivée en studio vers 8h pour finaliser les masterings. Organisation de la tournée…je n’ai pas le temps ni pour une vie familiale, amicale et amoureuse. Je me donne à 100 % à ma passion et j’en profite un maximum !

 

Chaussure blanche et noire, look parfois androgyne, C’est vraiment toi ou n’y a-t-il pas un peu de marketing derrière tout ça ?

 

— Et bien c’est du 100% Quentin ! J’étais et je suis comme ça ! Je ne suis absolument pas une stratégie d’image pour plaire à telle ou telle cible. Selon moi pour réussir dans ce métier, il y a deux règles essentielles : être soi-même, être naturel et respecter son public. Ne pas mentir fait partie de ce respect. Je suis entier, je suis moi quoi !

 

Ayant déjà relevé beaucoup de défis, lesquels as-tu envie de défier ?

 

— L’Olympia en septembre prochain, que mon 2e album plaise au plaisir. Si ce n’était pas le cas, j’assumerais d’ailleurs complètement, car les choix sont les miens.

 

Si tu pouvais être un personnage de fiction, lequel serais-tu et pourquoi ?

 

— Star trek pour aller encore plus vite ! Ou Robin des Bois, j’aime bien ce que le personnage véhicule…

 

 

Merci à Quentin d’avoir pris le temps de répondre à ses fans….

 

Quentin Mosimann « Duel Tour » vendredi 13 novembre au CAL d’Ornans à 20h30

Tarif unique : 28 €

Informations : http://www.der-spectacles.com

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

“Fibra”, une exposition qui invite à repenser l’architecture au Musée des maisons comtoises

Installée au musée des maisons comtoises de Nancray jusqu’au 3 novembre 2024, l’exposition "Fibra" montre des types très variés de construction dans le monde aussi bien dans la forme que dans les matériaux utilisés. Florence Coutier, conservatrice du patrimoine au musée, nous en parle…

Législatives 2024 : à Besançon comme en France, les lieux de musiques actuelles appellent à faire barrage à l’extrême droite

Dans un communiqué de la Fédération des lieux de musiques actuelles (Fedelima) diffusé vendredi 14 juin 2024, le monde des arts et de la culture appellent à se mobiliser aux élections législatives pour ”faire barrage à l’extrême droite”. Un texte relayé notamment par La Rodia et Le Bastion à Besançon.

Fête de la musique 2024 : le programme des festivités à Besançon

Cette année encore, le 21 juin 2024 les rues et places de Besançon accueilleront musiciens et visiteurs à l’occasion de la fête de la musique. Concerts sur scène, ou dans les rues, les conséquences sur la circulation au centre-ville, voici tout ce qu’il faut savoir sur cette Fête de la musique 2024 à Besançon !

80 ans du Débarquement en Normandie : un Bisontin est sur place…

Quelques jours après la remise de documents historiques au musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon, Nicolas Guillaume-Lamarre a reçu une invitation du ministère de la Défense et des Armées pour assister à la grande cérémonie internationale commémorative du 80e anniversaire du Débarquement en Normandie. Il partage, avec nous, ses photos de l'évènement qui s’est tenu jeudi 6 juin 2024.

Ce qui change à Détonation 2024...

VIDÉO • L’équipe de La Rodia s’est réunie mardi 4 juin 2024 pour dévoiler la programmation, mais aussi les grands changements de la 11e édition de son festival Détonation qui se déroulera pendant trois jours en septembre prochain. Voici tout ce que vous devez savoir sur le nouveau chapitre de cet évènement incontournable de la rentrée bisontine.

Habemus Bastard, la BD pas très catholique d’un curé en cavale dans le Jura

L’auteur bisontin Jacky Schwartzmann a récemment collaboré avec l’auteur, scénariste et illustrateur Sylvain Vallée pour sortir une nouvelle bande dessinée intitulée Habemus Bastard. En librairie depuis le 3 mai 2024, celle-ci raconte l’histoire d’un homme de main qui n’a rien trouvé de mieux qu’une soutane pour passer incognito et se cacher des hommes qui veulent lui faire la peau. Dans ce premier tome, la plume de Schwartzmann et la palette de Vallée s’associent pour délivrer la bonne parole et partager l’écriture de ce polar aussi original que drôle. 

Où sortir cet été dans le Grand Besançon ?

Ce lundi matin, il était encore difficile à croire que l’été approche avec son lot d’animations de plein air… Et pourtant ! Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Pierre Contoz, président du musée des Maisons comtoises, Benoît Vuillemin, vice-président de GBM en charge de l’attractivité et du tourisme, Patrice Hennequin, président de l’Office de tourisme et des congrès de GBM et François Bousso, conseiller communautaire GBM délégué à l’éco-tourisme, se sont réunis pour lancer officiellement la saison touristique estivale du territoire.

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.95
légère pluie
le 17/06 à 21h00
Vent
1.54 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
92 %