Alerte Témoin

Questions-réponses avec... Miss France 2018 !

Publié le 09/05/2018 - 14:42
Mis à jour le 13/05/2018 - 10:58

A l’occasion de l’élection de Miss Doubs, Maëva Coucke, notre Miss France 2018, était présente à la Foire Comtoise ce dimanche 6 avril. Son futur, ses conseils beauté, sa relation avec les autres miss, sa venue à Besançon... Elle a répondu à quelques questions de la rédaction !

1-dsc_6709.jpg
1-dsc_6709.jpg

Foire Comtoise

MaCommune.info : Bonjour Maëva, c’est la première fois que tu viens en Franche-Comté ?

Maëva Coucke : "Bonjour ! Non, j’étais déjà passée il y a quelques semaines à Besançon pour l’étape du Tour Auto. Mais je n’avais pas beaucoup vu la ville, là je la découvre davantage."

C’est important pour toi de venir à l’élection de Miss Doubs ?

"J’aime toujours assister aux élections locales des Miss ; c’est aussi comme ça que j’ai commencé. J’en profite pour venir les encourager et donner des petits conseils."

As-tu gardé de bons souvenirs et de bons contacts avec les autres Miss régionales ? Comme Mathilde Klinguer, notre miss Franche-Comté ?

"Je garde évidemment plus ou moins de contacts selon les affinités… Comme partout, durant l’élection de Miss France, on avait nos groupes et nos préférences – même si dans l’ensemble il y avait une super ambiance ! Et si j’essaie de garder contact avec les amies que je me suis faites là-bas, leurs messages se perdent parfois dans ceux du public… Mais dans tous les cas, je m’entends super bien avec Mathilde et ça me fait très plaisir de la revoir aujourd’hui."

Sacrifies-tu un peu de ta vie personnelle au profit des obligations de Miss France ?

"C’est sûr que je ne gère plus mon agenda perso… Mes rendez-vous sont organisés des semaines à l’avance et on me dit où aller et quoi faire. Parfois, j’aimerais juste rester à la maison et regarder une série, sans rien avoir à faire. Mais je savais à quoi je m’engageais, je n’ai pas de regrets."

Est-ce que ça veut aussi dire que tu aimerais qu’on ne te reconnaisse pas tout le temps dans la rue et qu'on t'arrête pour prendre des photos ?

"Au final, je n’ai pas trop ce soucis autre part que dans mon Nord natal (NDLR : pour rappel, Maëva était Miss Nord-pas-de-Calais). Là-bas, les gens m’apprécient vraiment et me reconnaissent tout le temps. C’est dur d'y être incognito et j’ai du mal à m'y promener simplement. Heureusement, ces derniers temps, j’ai trouvé une technique pour passer inaperçue… Mais je ne peux pas la dévoiler, sinon elle marcherait beaucoup moins bien (rires)."

C’est difficile d’être une personnalité publique sur les réseaux sociaux ? On sait que certaines personnes aiment être désagréables sous le couvert de l’anonymat…

"Certains commentaires sont vraiment durs. Je sais qu’on ne peut pas plaire à tout le monde et j’accepte la critique, mais certaines personnes attaquent complètement gratuitement. Je l’accepte parce que ça fait partie du jeu, mais j’ai du mal à comprendre cette démarche."

Comment fais-tu pour garder la forme ? Fais-tu du sport, des régimes particuliers ? Par exemple, le Comité des Miss gère-t-il ta condition physique ?

"Pas du tout. A part courir à droite à gauche tout le temps, ce qui est déjà du sport, je ne fais aucune activité physique (rires). Et c’est pareil pour ma ligne, je peux manger ce que je veux, je ne grossis pas. Andouillettes, kebab… A la limite, on devrait me donner des conseils pour grossir, car je n’y arrive vraiment pas. Ceci étant dit, j’ai le concours de Miss Monde à la fin de l’année, et je vais sans doute me mettre au sport pour bien le préparer."

As-tu un conseil beauté particulier ?

"En plus des routines maquillages habituelles, j’essaie toujours de bien hydrater ma peau. Pour ça, j’ai un brumisateur (Evian) que j’utilise matin et soir."

Que feras-tu une fois ton mandat de Miss France terminé ?

"Je suis encore un peu dans le flou. Je ne sais pas si je reprendrai mes études de droit, ou si d’autres opportunités se présenteront à moi… Je reste ouverte et je profite tant que ça dure !"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Loisirs

Vital’été 2020 : une édition inédite repensée du 7 juillet au 22 août

Du 7 juillet au 22 août, Vital’été proposera son dispositif d’animations aux bisontin.e.s dans des conditions sanitaires strictes. Afin d’accroître la capacité d’accueil et limiter les points de rassemblement, cette nouvelle édition portera sur trois sites principaux : le complexe sportif Michel Vautrot (Malcombe), le complexe sportif Léo Lagrange et le complexe sportif des Orchamps.

Le Tennis du Grand Besançon tourne une nouvelle page et s’active pour la saison 2020-2021 !

PUBLI-INFO • Après une année de conflits et d'incertitude au club de Tennis du Grand Besançon (TGB) à Thise, l'heure est à la réconciliation et aux projets de développement pour ses actuels et futurs adhérent-es avec tout d’abord un nouveau logo pour le club ! Les inscriptions sont ouvertes pour la saison 2020-2021 qui sera placée sous le signe de la nouveauté. Henry Goguey, président du TGB et Clément Stefanutti, secrétaire général, nous en parlent !

Expositions, visites, animations… Rendez-vous au musée des maisons comtoises à partir du 15 juin !

Le musée des Maisons comtoises de Nancray accueillera de nouveau le public tous les jours à partir du lundi 15 juin 2020 ! Au programme : des expositions à ne pas manquer, la visite des maisons et des jardins, des activités créatives et des démonstrations de savoir-faire… pour en profiter en famille et entre amis !
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     13.14
    ciel dégagé
    le 04/07 à 0h00
    Vent
    0.52 m/s
    Pression
    1021 hPa
    Humidité
    96 %

    Sondage