Quinquagénaire poignardée à Nevers : le suspect incarcéré

Publié le 22/06/2013 - 20:42
Mis à jour le 22/06/2013 - 21:10

Le jeune homme de 18 ans interpellé jeudi 20 juin 2013 au soir, a reconnu avoir poignardé la femme de 59 ans dont le corps avait été découvert la veille à Nevers. Il entretenait une "relation amoureuse sporadique" avec la victime. Il a été mis en examen et incarcéré.

Réactualisé

PUBLICITÉ

L’homme de 18 ans, suspecté d’avoir poignardé une femme de 59 ans dont le corps a été découvert mercredi à Nevers, a été mis en examen et incarcéré, a indiqué ce samedi 22 juin le procureur de la République de Bourges. Fils de la nouvelle compagne de l’ex-mari de la victime, le jeune homme, qui est aussi suspecté d’avoir « volé une petite somme d’argent à la victime« , a été mis en examen pour vol accompagné de violences ayant entraîné la mort, a précisé le procureur Vincent Bonnefoy. La peine maximale encourue en cas de condamnation pour ce crime est la prison à perpétuité.

M. Bonnefoy a décrit le suspect et la victime comme des « gens qui se connaissaient, avaient des relations intimes« . « Pour un motif pas bien défini, il a commencé à lui donner des coups de poing, lui a volé une somme d’argent puis l’a frappée de coups de couteau », a précisé le procureur, évoquant aussi un « épisode d’alcoolisme« . L’enquête s’attachera à déterminer « exactement les circonstances dans lesquelles ça s’est produit« , a ajouté M. Bonnefoy.

Le jeune homme avait avoué les faits durant sa garde à vue, expliquant son geste par un « énervement » au cours d’une dispute. Il était en cours de présentation vendredi en fin de journée devant un juge du pôle de l’instruction de Bourges.

Mercredi vers 21h, un voisin, sans nouvelle de la quinquagénaire depuis quelques jours, avait découvert son corps portant des traces de coups de couteau. La porte de l’appartement était restée ouverte, a précisé la même source. Selon les premiers éléments de l’enquête, la victime a été tuée de « plusieurs coups de couteau » et portait des traces de coups sur le visage. Un couteau a été retrouvé sur place.

L’autopsie, pratiquée vendredi matin, a pu déterminer qu’une « quinzaine » de coups de couteau avaient été assénés à la quinquagénaire, qui n’a pas subi de violences sexuelles.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS • Les investigations concernant l'assassinat fin 2016 à Besançon de l'étudiante japonaise Narumi Kurosaki, dont le corps n'a jamais été retrouvé, sont terminées et la France demande l'extradition du suspect chilien Nicolas Zepeda Contreras, a indiqué jeudi 10 octobre 2019 le procureur de Besançon Etienne Manteaux, qui dévoile les détails de l'enquête (voir vidéos ci-dessous).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.5
nuageux
le 16/10 à 21h00
Vent
2.955 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
50 %

Sondage