Recrudescence de cambriolages : la gendarmerie met en garde…

Publié le 19/10/2019 - 18:59
Mis à jour le 19/10/2019 - 18:59

La gendarmerie du Doubs a constaté une recrudescence de cambriolages au crépuscule mois d'octobre 2019, une "période de l'année favorable à ce phénomène", nous précise-t-elle. 

21PolicegendarmerieCRS020.JPG

Dans la nuit du samedi 26 octobre 2019 au dimanche 27 octobre 2019, aura lieu le passage à l’heure d’hiver. Avec ce changement, une attention "toute particulière doit être accordée à la prévention des vols et des cambriolages commis notamment en fin d’après-midi et en début de soirée", indique la gendarmerie du Doubs.

Les conseils de la gendarmerie :

  • protégez votre logement (fenêtres et ouvertures à l'aide de volets, grilles, barreaux ou installez un système de détection de présence lumineux et une alarme , ...)
  • protégez vos biens (placez vos bijoux et vos valeurs en lieux sûrs, prenez des photos de vos objets précieux ou de valeur ainsi que de votre mobilier, ...)
  • détectez les cambrioleurs (soyez attentifs aux présences insistantes et étrangères dans votre quartier, des appels suspects sur votre téléphone fixe, ...)
  • montrez vous vigilant (votre domicile doit paraître habité, restez discret sur certains détails privés,...)

"La lutte contre les malfaiteurs à l'origine des cambriolages est une priorité de nos missions, mais nous comptons également sur la participation citoyenne et le recueil du renseignement. Si vous êtes témoin d'un vol ou d'une tentative en cours, composez le "17", conclut la gendarmerie.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Exactions à la Petite Hollande : le préfet du Doubs condamne et apporte des précisions

Dans la soirée du vendredi 20 novembre 2020, plusieurs individus  ont délibérément détruit du mobilier urbain à l’aide d’un véhicule de six tonnes de type "dumper" volé sur le chantier de rénovation du centre commercial des Hexagones.  "Tous les moyens nécessaires seront mis en œuvre afin que les auteurs soient rapidement interpelés et présentés devant la justice" assure-t-il.

Jonathann Daval présente ses « excuses » et fait un malaise

Jonathann Daval, jugé devant la Cour d'assises de la Haute-Saône pour le meurtre de sa femme Alexia en 2017, a présenté mercredi soir ses "excuses", ajoutant aussitôt que ce qu'il avait fait n'était "pas excusable". L'accusé s'est ensuite évanoui en plein interrogatoire et a été emmené aux urgence de Vesoul. Un point sera fait jeudi matin à 9h pour voir si le procès peut se poursuivre.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.89
peu nuageux
le 23/11 à 21h00
Vent
1.18 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
95 %

Sondage