Rodia : un balcon suspendu dans la grande salle pour accueillir 1.100 spectateurs

Publié le 07/04/2019 - 16:38
Mis à jour le 07/05/2019 - 16:11

Quels sont les changements ? Qu’apporte désormais la grande salle ? Un meilleur son ? À un peu plus d’un mois de la réouverture (le 8 mai), nous avons visité la grande salle lors de La Rodia. Le week-end de réouverture sera fera avec Electro Deluxe et le projet des élèves de la MJC Palente et du CRR.

900 000 euros ont été engagés sur le site de la Rodia pour rénover la grande salle avec huit entreprises locales. Le Département, la Région, L’État (via la DRAC), la Ville, le Grand Besançon ont participé à son financement.

Pourquoi avoir engagé ces travaux ?

Pour la Rodia, il était important d'engager ces travaux pour ouvrir davantage ses salles : "Bien conscient de la frustration que peut engendrer certaines soirées affichées complètes un mois avant d’avoir lieu, nous avons la volonté d’ouvrir la Rodia au plus grand nombre". Autre raison, la nouvelle jauge permettra "d’accueillir des artistes pour lesquels la barre des mille personnes est devenue indispensable pour leur venue", nous précise-t-on. "On dit que cette ville est un terreau pour les talents et il faut encourager cela", souligne Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon et Président du Grand Besançon.

"La Rodia, c'est aussi une vraie proximité avec la ville, le Bastion, le conservatoire et nous avons un écosystème autour des musiques actuelles qui est remarquable", tient à souligne Patrick Bontemps, adjoint au maire en charge de la culture. "C'est un lieu d'échange, de culture et de lien social qui a pris pour prétexte les musiques actuelles", indique Luc Bardi, Conseiller régional délégué à l'artisanat et au commerce.

Qu'apporte la nouvelle salle ?

Une visibilité totale

Avec sa forme en U et son gradinage, ce nouveau balcon de 22 tonnes permettra au public (environ 200 personnes) d’avoir "une visibilité optimale pour les concerts", indique la Rodia. Deux marches longues en fond de salle au pare terre participeront également à cette visibilité.

Un nouvel accueil PMR (personnes à mobilité réduite)

Du fait de la nouvelle configuration de la salle "nous avons souhaité avoir la possibilité de proposer au public PMR (personnes à mobilité réduite) d’avoir accès au balcon", est-il précisé.

Un son nouveau…

En plus de ces changements, le son, lui aussi a été travaillé avec du matériel dernier cri et un investissement dans une nouvelle façade (enceintes dirigées vers le public) et de nouvelles consoles (son et lumière) avec "un système de retours pour un meilleur son sur scène", explique la Rodia qui précise que davantage d'enceintes ont été installées dans la salle pour " un son homogène partout dans la salle".

Une nouvelle politique tarifaire

La formule d'adhésion pour la saison (du 1er septembre 2019 au 31 août 2020) est toujours nominative et est désormais au prix de 16 euros.

Des tarifs réduits sont mis en place pour la carte Rodia qui revient à six euros pour :

  • Les demandeurs d’emploi
  • Les personnes bénéficiaires des minima sociaux
  • Les jeunes de moins de 12 ans les titulaires de la carte avantage jeunes en cours de validité
  • Les titulaires d’une carte d’étudiant en cours de validité.

La Carte Rodia est disponible sur la billetterie de notre site internet et en tarif réduit au guichet de la Rodia sur présentation d’un justificatif.

Info +

La carte des boissons du bar a été changée avec notamment l'ajout de bières locales, vins locaux bios et une sélection de soft (sans alcool). La Rodia précise que "les prix n'ont pas changé".

Du 8 au 25 mai 2019 : A ne pas manquer : le "Mai du son !" (mois des musiques actuelles à Besançon).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Un nouveau magazine sur la Haute-Saône débarque en kiosque

À travers son nouveau magazine "Haute-Saône authentique", Eric Lejeune rend hommage à la Haute-Saône. Disponible depuis vendredi 24 mai 2024 et jusqu’au mois de septembre chez les marchands de journaux du Doubs et de toute la Bourgogne – Franche-Comté, ce magazine de 100 pages décrit les différents aspects de ce département voisin.

Le Festival des Différences revient pour sa 7e édition à Labergement-Saint-Marie

Les vendredi 22 et samedi 23 novembre 2024, l’espace socio-culturel des Vallières du village de Labergement Sainte-Marie, accueillera le 7e Festival des Différences, organisé par l’Espace Mont d’Or. Au programme : des spectacles présentés par des artistes en situation de handicap, des concerts et un stand restauration-buvette.

Audiovisuel public en grève : la maire de Besançon soutient les grévistes

Dans un communiqué du vendredi 24 mai 2024, alors que le projet de loi sur la fusion des médias audiovisuels du service public devait être examiné l’Assemblée nationale jeudi, ce qui a été reporté, la maire de Besançon Anne Vignot exprime son soutien au mouvement de grève et appelle les député(e)s à voter contre cette réforme.

Audiovisuel public en grève : ”Un danger majeur pour la pérennité de la radio de service public”

Un appel général à la grève a été lancé par les syndicats de l’audiovisuel public jeudi 23 et vendredi 24 mai 2024 contre la réforme de l’audiovisuel public votée au Sénat en juin 2023 qui consiste notamment à faire fusionner les médias publics.

La chanteuse bisontine Jozalie sort un nouveau single

Jozalie, une jeune autrice, compositrice et interprète de Besançon a sorti son premier single "Dying" le 8 mars 2024. Le 31 mai 2024, son nouveau single, "Mental Blur" sera disponible à l’écoute. Pour ce second morceau, elle aborde le thème de la dépression, accompagnée de violons, basses et piano.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.86
nuageux
le 28/05 à 18h00
Vent
0.72 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
79 %