Six mois ferme pour deux jeunes ayant tenté d'incendier une mosquée à Mâcon

Publié le 07/05/2015 - 08:50
Mis à jour le 07/05/2015 - 08:50

Deux hommes de 18 et 19 ans ont été condamnés mercredi à trois ans de prison dont 30 mois avec sursis pour avoir tenté d'incendier une mosquée le week-end des 2 et 3 mai 2015 à Mâcon (Saône-et-Loire), a-t-on appris auprès du parquet.

PUBLICITÉ

Interpellés lundi puis placés en garde à vue, les deux hommes ont été jugés en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Mâcon pour « dégradation d’un lieu de culte en bande organisée ». Les faits se sont déroulés dans la nuit de samedi à dimanche.

En garde à vue, les deux hommes au casier judiciaire vierge et originaires du Mâconnais, avaient reconnu être les auteurs du début d’incendie qui a légèrement endommagé cette mosquée fréquentée par la communauté turque. Les deux suspects avaient été préalablement confondus par l’analyse d’une vidéosurveillance et l’ADN de l’un d’eux qui avait déjà fait l’objet d’une procédure judiciaire sans que celle-ci ne débouche sur une condamnation.

A la barre, les deux jeunes hommes ont exclu tout mobile religieux mais ont expliqué leur geste par, pêle-mêle, le « contexte global » après les attentats parisiens de la mi-janvier et des altercations dont ils disent avoir été victimes avec des personnes issues de l’immigration dans le passé, a dit la procureur de Mâcon, Karine Malara.

« Le mobile de ces jeunes qui n’ont cessé de se présenter à l’audience comme des patriotes, est clairement islamophobe et raciste », a commenté l’avocat de l’association culturelle turque de Mâcon, partie civile dans le dossier, Me Ramazan Oztürk. « Nous saluons le travail de la police et nous sommes satisfaits d’avoir été entendus mais nous attendions un peu plus de fermeté », a complété l’avocat. Les deux condamnés ont fait l’objet d’un mandat de dépôt. Ils risquaient jusqu’à 10 ans d’emprisonnement.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Chien noyé dans le Doubs : un homme placé en garde à vue et un appel à témoins

Chien noyé dans le Doubs : un homme placé en garde à vue et un appel à témoins

Le chien, un american bully, a été retrouvé mort dans le Doubs samedi 24 août vers 16h30 à proximité de la passerelle de Mazagran à Besançon. La veille, un témoin avait averti la police municipale après avoir vu un homme maintenir la tête d'un chien sous l'eau. Un suspect, un ami de la propriétaire du chien en vacances, a été interpellé. 

Impôts : environ 2.000 comptes fiscaux piratés

Impôts : environ 2.000 comptes fiscaux piratés

Des hackeurs ont piraté fin juin environ 2.000 comptes fiscaux de contribuables pour modifier leurs déclarations d'impôts, mais ces intrusions ont été rapidement bloquées et n'ont pas eu de conséquences, a déclaré ce mardi 20 août 2019 la Direction générale des finances publiques (DGFiP).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.65
ciel dégagé
le 26/08 à 9h00
Vent
1.9 m/s
Pression
1018.51 hPa
Humidité
53 %

Sondage