grève de la faim

10 articles trouvés

Une grève de la faim pour demander la fin de la chasse aux sans papiers

Spangle Durac et Jonathan Kamden ont entamé depuis mardi 30 août 2016 une grève de la faim pour demander la fin de la chasse aux sans-papiers et leur régularisation, notamment des familles ayant des enfants scolarisés à Besançon. Ces deux hommes manifestent devant la mairie et la préfecture chaque jour depuis l’expulsion de la famille kosovare Feraj vers son pays d’origine. Ce vendredi 2 septembre 2016, un rassemblement est organisé devant la préfecture à 17h30.

Jacques Vuillemin défend Ismaël Boudjekada

L'un des candidats aux élections municipales à Besançon, Ismaël Boudjekada, a entamé une grève de la faim ce mardi 4 mars pour faire part de son mécontentement de ne pas avoir le même temps de parole que d’autres candidats sur France 3 Franche-Comté. Jacques Vuillemin, ancien adjoint au maire et écrivain, défend le jeune candidat dans un communiqué de ce jour.

Emmanuel Girod soutient Ismaël Boudjekada

Ce mardi 4 mars, le plus jeune candidat aux municipales de France, Ismaël Boudjekada a démarré une grève de la faim pour faire part de son mécontentement de ne pas avoir le même temps de parole que d’autres candidats sur France 3 Franche-Comté. Emmanuel Girod, candidat du Parti de gauche soutient cette action et appelle les médias locaux à respecter le principe d'équité. 

Candidat aux élections municipales à Besançon, Ismaël Boudjekada va entamer une grève de la faim

Il avait déjà fait part de son mécontentement de ne pas avoir le même temps de parole que d’autres candidats sur France 3 Franche-Comté. Ismaël Boudjekada vient de franchir une nouvelle étape en indiquant par un SMS à la presse qu’après un sit-in mardi 4 mars devant les locaux de la chaîne à Besançon, il entamerait une grève de la faim illimitée devant la mairie de cette même ville.

Privé d’internet, un retraité du Doubs fait une grève de la faim

Privé de connexion internet depuis le 23 juillet 2013 et, en conséquence, également de télévision et de ligne téléphonique, un retraité domicilié à Maisières-Notre-Dame, près d’Ornans dans le Doubs, a décidé d’entamer une grève de la faim pour se faire entendre de son opérateur SFR, jusqu’alors peu réceptif à ses réclamations.

CHARGER LA SUITE

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 21.42
nuageux
le 22/04 à 15h00
Vent
3.84 m/s
Pression
1000.311 hPa
Humidité
51 %

Sondage