Une boulangère dans l'Ain en grève de la faim pour la régularisation de son apprenti guinéen

Publié le 19/02/2021 - 16:51
Mis à jour le 19/02/2021 - 16:25

Une boulangère dans l’Ain a elle a décidé de cesser de s’alimenter depuis le 9 février 2021 pour le même combat que le boulanger bisontin Stéphane Ravacley en janvier dernier : obtenir la régularisation de son apprenti guinéen.

Mamadou Yaya Bah et Patricia Hyvernet  © Pétition change.org
Mamadou Yaya Bah et Patricia Hyvernet © Pétition change.org

Depuis le 9 février, Patricia Hyvernet, boulangère à la Chapelle-du-Châtelard dans la Dombes, est en grève de la faim afin que son apprenti guinéen, Mamadou Yaya Bah, 20 ans, obtienne un titre de séjour en France.

Arrivé en France il y a 4 ans en tant que mineur isolé, le jeune homme n'a plus le droit de poursuivre son apprentissage et de travailler depuis son 18e anniversaire. Il a alors entrepris les démarches administratives pour obtenir un titre de séjour pour continuer sa formation.

Aujourd'hui, Mamadou Yaya Bah dispose d'une promesse d'embauche comme apprenti boulanger à la ferme des Pétillières et le centre de formation d'Ambérieu-en-Bugey lui garde une place. Il ne lui manque plus que la décision positive du préfet de l'Ain pour poursuivre son projet.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

En images – La manifestation interprofessionnelle à Besançon

DIAPORAMA • Dans le cadre d’une journée de grève nationale, une manifestation s’est déroulée ce jeudi 29 septembre en fin de matinée dans les rues du centre-ville de Besançon du parking Battant à la préfecture du Doubs. Environ 770 personnes y ont participé.

Hôpital public : une action spéciale ce mercredi autour de « La mère et l’enfant » devant le CHU de Besançon

Le syndicat Sud Santé Sociaux du CHU de Besançon organise une action mercredi 28 septembre à 11h30 en soutien autour de la statue de « La mère et l’enfant » sur le parvis de l’établissement hospitalier. Objectif : soutenir l’hôpital public dont le CHU bisontin qui manque aujourd’hui de 300 infirmières et 150 aides-soignant(e)s, dénonce le syndicat dans un communiqué.

La Fondation Chopard donne 11.000 euros à l’ALEDD à Besançon

La Fondation Chopard, en présence de Erik Chopard, président directeur général, Sandrine Degenève, déléguée générale de la Fondation et d'Olivier Palatiky, responsable du Pôle Revient Mercedes, a remis mardi 13 septembre 2022 un chèque de 11.000 € à l'association Association pour le Lien l'Entraide et le Droit à la Différence (ALEDD).

Concours régional de l’économie sociale et solidaire : l’appel à candidatures est ouvert jusqu’au 5 octobre

Cette année encore et pour la 16e édition, la Région Bourgogne Franche-Comté organise le concours régional de l'économie sociale et solidaire dans le but de valoriser les initiatives exemplaires et/ou innovantes, porteuses de valeurs et des succès de l'économie sociale et solidaire (ESS) en Bourgogne-Franche-Comté. Le dépôt des candidatures se déroule du 5 septembre au 5 octobre 2022.

Le Crédit Agricole Franche-Comté fait un don de plus de 3.000€ en faveur de l’ALEDD

Le Crédit Agricole de Franche-Comté, en présence de Mr Martischang, directeur de Région du Grand Besançon, Mr Racine, président de la Caisse Locale de Besançon ville, Mr Nardin de l'agence de Besançon Palente et Mr Torchetti responsable RSE, a remis mardi 19 juillet 2022 un chèque de 3127.56€  à l’association ALEDD (Association pour le Lien l’Entraide et le Droit à la Différence).

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.66
couvert
le 07/10 à 18h00
Vent
0.9 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
79 %

Sondage