Pour protester contre l'expulsion de son apprenti, le boulanger bisontin Stéphane Ravacley continue sa grève de la faim…

Publié le 11/01/2021 - 15:01
Mis à jour le 12/01/2021 - 10:18

9e jour de grève de la faim • Depuis le 3 janvier 2021, Stéphane Ravacley, gérant de la boulangerie La Huche à pain à Besançon est en grève de la faim pour protester contre l’expulsion de son apprenti guinéen, Laye Fodé Traoréiné. Une information qui fait le tour de la France et au delà… jusqu’en Allemagne.

Depuis un an et demi, Laye Fodé Traoréiné, originaire de Guinée, se forme au métier de boulanger avec Stéphane Ravacley. Son prochain objectif est de passer son CAP au printemps 2021. Problème : aujourd'hui majeur, cet apprenti est menacé d'expulsion parce qu'il n'aurait pas fourni les papiers en bonne et due forme. Le Guinéen a saisi le tribunal administratif de Besançon sur le fond pour contester l'OQTF (obligation de quitter le territoire français) et le refus d'octroi de titre de séjour de la préfecture de la Haute-Saône. Son recours sera examiné le 26 janvier, a précisé le tribunal administratif à l'AFP. Il avait été débouté d'un premier recours en référé en décembre.

Son patron n'est pas d'accord avec cette menace d'expulsion et pour la dénoncer, il est en grève de la faim depuis 9 jours. Il souhaite que son apprenti finisse son cursus avec lui.

Une pétition qui dépasse les 211.500 signatures

Une pétition a été lancée il y a deux semaines sur la toile pour aider Laye Fodé Traoréiné à éviter l'expulsion. Ce lundi 11 janvier, elle compte plus de 211.580 signatures.

 Des articles dans la presse nationale et internationale

Cette information a fait le tour de la presse nationale notamment sur Mediapart, France Inter, le Nouvel Obs, Causeur.fr, Le Huffington Post, Rfi, BFM TV, RMC, SudOuest.fr ou encore RTL.

Stéphane Ravacley est également passé dans l'émission TPMP pour parler de cette affaire.

©

En Allemagne, l'information a été relayée dans le journal (presse et web) Bild.

©

Les réseaux sociaux s'emparent également de ce sujet polémique.

Les politiques s'en mêlent...

La maire de Besançon Anne Vignot a écrit au ministre de l'Intérieur pour lui faire part de sa volonté de régulariser le jeune guinéen.

"Abandonnons cette vision administrative qui consiste à accueillir, protéger, former pour, au premier jour de la majorité, rejeter et expulser. Ouvrons les yeux sur la réalité sur laquelle sont confrontés ces jeunes migrants. Offrons-leur une autre politique d'accueil et de formation débouchant sur un véritable projet de vie dans notre pays."


Nous avons interrogé la ministre du Travail, de l'Emploi et de l'a Formation sur cette affaire vendredi lors de sa visite officielle à Valdahon. Elle nous avait répondu : "Il y a une procédure qui est en cours avec une contestation. En l'occurrence, il y a une difficulté liée notamment aux déclarations que le jeune homme a pu faire. Je ne peux donc pas me prononcer sur cette affaire particulière" tout en précisant que la logique pour les mineurs non accompagnés s'engageant dans des formations est "qu'ils puissent" au bout de deux ans, "continuer à travailler en France si tout s'est bien passé… "

 La CGT "solidaire"

Dans un communiqué du 8 janvier, la CGT ADDSEA à Besançon apporte son soutien à Laye Fodé et "les autres jeunes majeurs étrangers". Elle appelle également "tout le monde" à signer la pétition de soutien.

La CGT dénonce la "façon quasi-systématique de la Police aux Frontières de continuer à déclarer irrecevables des documents d'identité guinéens, en s'appuyant sur une étonnante directive hiérarchique qui préconise le refus des documents d'état civil guinéens."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Boulanger Besançon : grève de la faim

Le boulanger bisontin Stéphane Ravacley, candidat aux élections législatives dans le Doubs

Depuis plusieurs mois, le nom de Stéphane Ravacley ne circule pas uniquement pour parler de ses élans de solidarité avec l’Ukraine, mais aussi dans le cadre des prochaines élections législatives dans le Doubs. C’est désormais officiel depuis ce samedi 16 avril, le boulanger bisontin est candidat pour siéger à l’assemblée nationale.

Retour sur la grève de la faim de Stéphane Ravacley dans une web série documentaire…

Il y a un an, Corentin Germaneau suivait le quotidien de Stéphane Ravacley, boulanger bisontin en grève de la faim pour soutenir son apprenti guinéen, Laye Traoré, menacé d’expulsion. Cette expérience a amené le jeune homme de 27 ans à réaliser une web série documentaire publiée ce vendredi 14 janvier sur la toile…

Boulanger en grève de la faim à Besançon : le MRAP exige la régularisation de Laye Fodé Traoréiné

Dans un communiqué du 13 janvier, le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon déclare son soutien au combat du boulanger Stéphane Ravacley en grève de la faim pour protester contre l’expulsion de son apprenti guinéen Laye Fodé Traoréiné, et demande la régularisation de ce dernier.

Le boulanger en grève de la faim contre l’expulsion de son apprenti conduit aux urgences

Notre journaliste avait rencontré Stéphane Ravacley, boulanger de Besançon, ce lundi vers 17h00. Ce dernier qui se trouvait en forme hier, a fait un malaise ce mardi 12 janvier 2021 vers 8h30. Il a été conduit aux urgences après plus d’une semaine grève de la faim.

Société

Effondrement rue de Vesoul : une période charnière commence…

Les études, investigations et travaux menés jusqu’ici permettent de dire que la période actuelle est une période charnière, selon le dernier communiqué du Département du Doubs en date du 12 avril 2024 : les travaux restant à effectuer et leurs délais de réalisation pour le rétablissement de la route départementale 572 demeurent de plus en plus concrets.

La maire de Besançon harcelée en ligne après sa plainte contre les pancartes anti-migrants

La maire de Besançon Anne Vignot a annoncé vendredi 12 avril 2024 porter plainte après avoir été la cible d'un cyber-harcèlement "d'une extrême violence" faisant suite à une première plainte de l'élue contre des pancartes anti-migrants brandies dimanche lors du carnaval de sa ville.
 

Problèmes de stationnement du personnel du CHU : un syndicat ouvre le parking de la direction à tous

À 6 heures du matin mercredi 10 avril 2024, des membres du syndicat Sud Santé Sociaux du CHU de Besançon ont ouvert les parkings de la direction entourant le bâtiment blanc à tous les personnels de l’établissement hospitalier. ”Se garer au CHU, c’est dur pout tout le monde, les privilèges, ça suffit !” selon le syndicat.

Pancartes et affiche anti-migrants : ”Le moment est grave pour toutes les femmes françaises” selon le collectif Némésis

Suite au dépôt de plainte et pendant a garde à vue de l’une de ses militantes ayant brandi une pancarte ”Violeurs étrangers dehors" et installé une affiche sur une façade, le collectif Némésis a publié un communiqué le 9 avril 2024 dans lequel il parle de ”véritable persécution”.

Recette du week-end : Brochettes de poulet à l’asiatique et au morbier

Pour ce week-end des 6 et 7 avril 2024, puisque la météo est au beau fixe, on vous propose de sortir dès à présent le barbecue ou presque ! On vous propose une recette de saison donc mais avec une touche locale bien sûr, pour cette recette de brochettes de poulet à l'asiatique et au morbier aop. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.93
nuageux
le 15/04 à 18h00
Vent
7.41 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
56 %