Tentative de cambriolage à Pouilley-les-Vignes : 3 personnes interpellées

Publié le 18/04/2015 - 18:38
Mis à jour le 18/04/2015 - 18:44

Les forces de l'ordre de Besançon ont été informées ce vendredi 17 avril 2015 à 9h50 de la fuite de deux individus sortant d'une maison, le visage dissimulé à bord d'un véhicule Audi comparse… 

03PolicegendarmerieCRS002.JPG
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Rapidement, les patrouilles des brigades de gendarmerie de Quingey, Saint-Vit, Ecole Valentin renforcées par le peloton de surveillance et d’intervention gendarmerie de la compagnie de Besançon et du DSIR (détachement de surveillance et d’intervention de la Réserve), ont cerné le secteur pour tenter d’intercepter le véhicule signalé. Ce dernier qui circule à vive allure a été repéré à Saint-Vit, obligeant même le conducteur recherché à monter sur un trottoir pour échapper à un premier véhicule gendarmerie puis à faire demi tour devant un second. 

Deux des jeunes individus, qui avaient tenté de dissimuler leur voiture, ont été interpellés à 10h30 par la gendarmerie à Saint-Vit puis le troisième comparse à 14h20. 

Chez l’un deux, la perquisition a permis la saisie de 409 grammes de résine de cannabis. Le conducteur est également poursuivi pour défaut d’assurance. 

A l’issue de leurs gardes à vue, les trois individus âgés de 20 et 22 ans domiciliés à Miserey-Salines et Besançon font l’objet d’une convocation en justice pour répondre de leurs actes lors d’une prochaine audience correctionnelle.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Le petit garçon a été enlevé alors qu'il jouait dehors sous la surveillance de sa famille ce mercredi 15 mai 2019 dans le quartier Planoise à Besançon. Il a été retrouvé en bonne santé vers minuit au centre-ville de Besançon. L'adolescente de 15 ans, fugueuse et connue des services de police, est toujours en garde à vue ce jeudi matin.

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

Un médecin-anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, déjà mis en examen pour sept empoisonnements, a été placé en garde à vue ce mardi 14 mai 2019 matin dans les locaux de la police judiciaire de la ville pour être interrogé sur «une cinquantaine» d'autres cas, a-t-on appris de source proche du dossier.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.82
légère pluie
le 19/05 à 9h00
Vent
1.61 m/s
Pression
1005.85 hPa
Humidité
94 %

Sondage