Tournée de Johnny : Dijon et Strasbourg s’ajoutent à Sochaux

Publié le 02/04/2012 - 08:07
Mis à jour le 03/04/2012 - 17:14

La tournée 2012 de Johnny Hallyday, sa première depuis ses ennuis de santé de l'hiver 2009, comportera vingt dates supplémentaires en France entre octobre et décembre, a annoncé le chanteur à Los Angeles, où la tournée débutera le 24 avril. Outre à Sochaux en juin, il sera à Dijon et à Strasbourg en novembre.

js_wp03_1-300x168.jpg
©

le retour

Ces nouveaux concerts "indoor" - dans des salles de concert ou de théâtre fermées - succèderont à une série de concerts estivaux dans des stades, dont le le 5 juin à Sochaux (stade Bonal à 19h30).

Le chanteur avait annoncé à Paris, en décembre dernier, les 32 premières dates de sa tournée 2012, la 181e de sa carrière - portées à 36 pour faire face à la demande dans certaines villes. L'annonce des 20 dates "indoor" intervient alors que l'idole des jeunes a commencé ses répétitions à Los Angeles, où la star donnera le 24 avril le coup d'envoi de ses retrouvailles musicales avec le public.

Les réservations pour les dates "indoor" ouvriront le 3 avril. Voici la liste des villes et des dates:

- Octobre: Epernay (11), Amiens (13), Lille (20), Orléans (23).
- Novembre: Rouen (8), Limoges (11) Rennes (15), Brest (17), Dijon (20) Tours (22), Caen (24), Strasbourg (27), Amnéville (29).
- Décembre: Clermont-Ferrand (1er), Saint-Etienne (6), Toulon (8), Toulouse (11), Pau (15), Grenoble (18), Marseille (21).

La tournée 2012 du chanteur, âgé de 68 ans, fait suite au "Tour 66", qui avait dû être interrompu après les graves ennuis de santé de Johnny Hallyday à l'hiver 2009. Le chanteur avait dû être hospitalisé d'urgence à Los Angeles après des complications consécutives à l'opération d'une hernie à Paris.

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Loisirs

Stations de ski : "Monsieur le Président, ne tuez pas la montagne Française"

Grogne •

Une manifestation samedi à Gap, un courrier à Emmanuel Macron. Alors que la Suisse, l'Autriche et la Bulgarie ont décidé d'ouvrir leurs stations  en décembre, des élus exhortent le Président à revenir sur la décision de fermer les remontées mécanique. Dans cette polémique, le régionaliste Jean-Philippe Allenbach y va de son laïus. "Si nous étions un canton suisse, nos stations de ski seraient ouvertes" en Franche-Comté.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.23
légères chutes de neige
le 01/12 à 9h00
Vent
3.45 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
98 %

Sondage