Un film sud-coréen primé au festival des cinémas d'Asie de Vesoul

Publié le 19/02/2014 - 07:58
Mis à jour le 15/04/2019 - 15:00

Le festival international des cinémas d'Asie (FICA) de Vesoul a décerné mardi soir son Cyclo d'Or au film "10 minutes", du réalisateur sud-coréen Lee Yong-seung, ont annoncé les organisateurs dans un communiqué.

PUBLICITÉ

Le jury international, présidé par le réalisateur philippin Brillante Mendoza, a choisi ce film parmi les neuf longs métrages en compétition, pour « son traitement à la fois simple et minimaliste, mais également très personnel du reflet de l’état d’un gouvernement et de sa société« .
Le film raconte la vie d’un jeune Sud-Coréen, tiraillé entre son rêve de devenir producteur de télévision et son besoin d’avoir un emploi stable pour aider sa famille.

Le Grand prix est revenu au film « Nobody’s home » du réalisateur turc Deniz Akçay, notamment pour sa « subtile remise en cause de la société patriarcale« .

Le prix du jury Netpac (réseau pour la promotion du cinéma asiatique) et le prix Emile Guimet, des Amis du musée national des arts asiatiques Guimet de Paris, ont tous deux été décernés à « The Ferry » du Chinois Shi Wei.
Ces deux jurys ont souligné la « poésie » et la « facture classique » de ce film qui « puise tout autant ses racines dans la philosophie confucéenne, que dans les peintures chinoises de montagnes et d’eau« .
Le prix Inalco, offert par l’Institut national des langues et civilisations orientales, a récompensé « Qissa » du réalisateur indien Anup Singh, « pour la richesse de son scénario, la finesse du jeu des acteurs et la beauté de l’image« .
Le festival a enregistré environ 30.000 visiteurs venus découvrir la centaine de films rares ou inédits proposés pour son 20e anniversaire, du 11 au 18 février.
Créé en 1995 par un couple de documentalistes français, Jean-Marc et Martine Thérouanne, le FICA est le plus ancien festival d’Europe consacré au cinéma asiatique, et le plus fréquenté.
(Source AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Avec son post punk sombre, Interpol a drapé de noir le chapiteau intermédiaire des Eurockéennes jeudi en ouverture de la 31e édition à Belfort (est de la France), mais les festivaliers en ont surtout vu de toutes les couleurs sur la grande scène avec les vétérans français du rap, NTM.

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

La région Bourgogne-Franche-Comté et SNCF Mobilités mettent en place une tarification spéciale pour des allers-retours en TER à destination des Eurockéennes de Belfort du 4 au 7 juillet 2019 au prix de 4, 10 ou 24 € et au départ de toutes les gares de Bourgogne-Franche-Comté. En 2019, 30.800 festivaliers ont rejoint Les Eurockéennes en train...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.58
couvert
le 22/07 à 6h00
Vent
2.46 m/s
Pression
1024.34 hPa
Humidité
81 %

Sondage