Un homme tué d'un coup de couteau à Planoise

Publié le 24/06/2023 - 17:24
Mis à jour le 24/06/2023 - 17:24

Un homme a été tué d'un coup de couteau vendredi soir dans le quartier de Planoise, théâtre ces derniers mois de plusieurs règlements de compte sur fond de trafic de stupéfiants, a-t-on appris samedi auprès du parquet et de source policière.

 © Hélène Loget
© Hélène Loget

La victime, un homme âgé de 48 ans, a été poignardée au niveau du coeur. Une autopsie permettra lundi de déterminer si la victime a reçu plusieurs coups, a précisé le parquet de Besançon.

"Les faits se sont déroulés dans le quartier Planoise vendredi soir. Lorsqu'un requérant a découvert en pleine rue le corps de la victime, encore consciente. Le requérant a alors pratiqué les premiers gestes de secours et a prévenu les secours", a précisé la même source. La victime est toutefois décédée peu après à l’hôpital. 

"Selon les premiers éléments de l'enquête, cette affaire se déroule sur fond de trafic de stupéfiants: la victime étant connue pour trafic de stupéfiants", a ajouté le parquet.

Aucune interpellation en cours

Aucun suspect n'a été interpellé pour l'heure: "Nous disposons de très peu d'éléments à ce stade", a précisé cette même source judiciaire, ajoutant que l'antenne de Besançon de la direction territoriale de la Police Judiciaire était saisie des faits.

Planoise a été le théâtre de plusieurs règlements de comptes violents ces dernières années, des bandes rivales s'affrontant sur fond de trafic de stupéfiants.

Trois hommes ont ainsi été tués en février et mars, et deux jeunes ont été blessés par des tirs de kalachnikov il y a deux semaines à proximité. Entre novembre 2019 et mars 2020, des bandes rivales s'étaient affrontées pour le contrôle du trafic de stupéfiants dans ce quartier de reconquête républicaine (QRR): 18 fusillades avaient alors fait un mort et onze blessés.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Affaire de la maire d’Avallon : Marie-Guite Duffay appelle au respect de la présomption d’innocence

Dans un communiqué du 10 avril 2024, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a réagi suite à la mise en examen et au placement en détention provisoire de la maire d’Avallon et conseillère régionale déléguée à la ruralité Jamilah Habsaoui. Si elle appelle au respect de la présomption d’innocence, Maire-Guite Dufay a également décidé de la suspension de la délégation régionale de l’élue et de l’écarter de son groupe politique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.41
couvert
le 14/04 à 0h00
Vent
1.68 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
92 %