Un suicide sur la voie TGV, retards jusqu'à 03H00

Publié le 22/05/2014 - 09:21
Mis à jour le 22/05/2014 - 09:21

Une personne s’est suicidée ce mercredi 21 mai après-midi sous le TGV à hauteur de Upie (Drôme), provoquant des perturbations allant jusqu’à trois heures de retard, a indiqué la SNCF.

 ©
©

"De premiers éléments laissent penser qu'il s'agit d'un suicide", a confié cette source en précisant que la circulation sur la ligne "avait repris progressivement sur une voie dès 18H45 puis totalement vers 20H00" tandis que l'incident avait eu lieu à  17h00. Des retards allant de 40 minutes à trois heures ont été néanmoins enregistrés à la suite de l'incident qui a affecté la double rame Marseille-le Havre-Marseille-Genève, cette dernière devant initialement se séparer à Lyon.

"Les TGV sur la ligne ont été rapidement détournés sur la ligne classique entre Valence et le nord d'Orange", a poursuivi la SNCF ajoutant que les passagers de la double rame "avaient été pris en charge depuis Valence, amenés dans un autre TGV à Lyon et conduits en bus pour ceux qui devaient se rendre à Genève".

Une autre personne s'était également suicidée sur la LGV à Upie, le 11 mai dernier.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.61
légère pluie
le 27/05 à 18h00
Vent
0.36 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
90 %