Une intervenante des Beaux Arts de Besançon se lance dans un livre artistique sur l'Islande

Publié le 09/03/2016 - 18:18
Mis à jour le 10/03/2016 - 17:32

Maureen Colomar, une angevine de 31 ans et a obtenu son diplôme de l'Institut Supérieur des Beaux Arts de Besançon en 2014 et y travaille en tant qu'intervenante. Souhaitant réaliser un livre dans lequel elle parlera "d'un voyage en Islande à travers le dessin et l'écriture", Maureen fait appel à la plateforme de financement participatif Kisskissbankbank afin de récolter 1 200€ pour son projet. Elle a déjà récolté 525€ et compte sur la générosité des internautes pour atteindre son objectif. 

Ice-Scape

Maureen Colomar a décidé de partir vivre un mois à Husavik au nord de l'Islande en avril 2016, "pour dessiner et écrire". Petite ville portuaire, Husavik ne compte que 2 300 habitants. Profondément inspirée par l'oeuvre de Kenneth White et les livres de voyage, Maureen souhaite se "confronter à l'espace et à la nature dans son état la plus authentique. Je vais chercher des chemins à parcourir, des plaines à traverser. L'écriture et le dessin seront mes principaux outils. L'idée est de retracer les parcours réalisés par des mots, des lignes, des formes. Sur mon chemin j'espère rencontrer des gens, les questionner et les inclurent dans mon travail". Elle retracera son voyage "à travers des textes, des dessins et des documents réalisés sur place".

Maureen a besoin d'un petit coup de pouce

La collecte servira à couvrir ses dépenses liées au voyage et à la réalisation de l'édition. Il faudra compter 300€ pour les billets d'avion et le transport, 500€ pour le logement à Husavik et 400€ pour la réalisation du projet et la vie sur place. Si la collecte sur Kisskissbankbank dépasse le budget de 1 200€, le surplus servira "à améliorer mes conditions de voyage et couvrir les dépenses supplémentaires liées à l'achat de matériels pour la mise en forme finale de l'édition". Dix personnes ont déjà contribué financièrement au projet de Maureen. Le financement est encore disponible pendant 24 jours.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Un aperçu de la vie d’après… Ce que prévoit La Citadelle pour sa réouverture !

Depuis le 30 octobre 2020, les musées, les salles de concert et les théâtres sont fermés à cause de l'épidémie de Covid-19. Près de 4 mois plus tard, aucune visibilité n'est donnée ni aux professionnels ni au public alors que tout ce petit monde s'impatiente de plus en plus. Pour tenter de se projeter dans la vie d'après, on a demandé à des structures bisontines le programme de leur réouverture… Aujourd'hui, Marie-Pierre Papazian, chargé de communication à La Citadelle nous répond.

Sondage – Pensez-vous aller profiter des festivals cet été, même assis ?

SONDAGE • La semaine dernière, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a affirmé aux organisateurs de festivals qu'ils pourront se dérouler cet été avec une jauge limitée à 5.000 spectateurs et assis. Quid de l'ouverture des bars et des foodtrucks... rien n'a encore été déclaré sur ces "détails". En connaissant ces mesures, pensez-vous aller profiter des festivals cet été ?

Un aperçu de la vie d’après : ce que prévoit le Musée des maisons comtoises pour sa réouverture !

Depuis le 30 octobre 2020, les musées, les salles de concert et les théâtres sont fermés à cause de l'épidémie de Covid-19. Près de 4 mois plus tard, aucune visibilité n'est donnée ni aux professionnels ni au public alors que tout ce petit monde s'impatiente de plus en plus. Pour tenter de se projeter dans la vie d'après, nous avons demandé à des structures bisontines le programme de leur réouverture… Aujourd'hui,  Virginie Duede Fernandez, directrice du Musée des maisons comtoises nous répond.

Détonation : aucune décision n’a encore été prise sur le maintien du festival

Le Syndicat des musiques actuelles a rencontré Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé ce 18 février 2021. Le Ministère autorise les festivals cet été à condition qu'ils respectent une jauge maximale de 5.000 personnes et en configuration assises. Qu'en est-il du Festival Détonation 2021 ? nous avons posé la question à La Rodia...

Un aperçu de la vie d’après… Ce que prévoit La Rodia pour sa réouverture !

Depuis le 30 octobre 2020, les musées, les salles de concert et les théâtres sont fermés à cause de l'épidémie de Covid-19. Près de 4 mois plus tard, aucune visibilité n'est donnée ni aux professionnels ni au public alors que tout ce petit monde s'impatiente de plus en plus. Pour tenter de se projeter dans la vie d'après, on a demandé à des structures bisontines le programme de leur réouverture… Aujourd'hui, Simon Nicolas, chargé de communication de La Rodia nous répond.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.94
ciel dégagé
le 28/02 à 9h00
Vent
2.48 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
71 %

Sondage