Une mère soupçonnée de complicité dans le viol de sa fillette

Publié le 06/06/2013 - 20:11
Mis à jour le 06/06/2013 - 20:11

Un Vésulien de 57 ans et sa compagne de 44 ans ont été mis en examen et placés en détention provisoire, jeudi 6 juin 2013, pour des viols commis sur la fillette de la femme alors âgée de 11 ans.

Pendant de long mois l'enfant a gardé pour elle ce qu'elle subissait. Renfermée voir mutique elle ne parvenait pas à exprimer sa souffrance. L'intervention de son entourage et des travailleurs sociaux a finalement permis d'établir que la fillette avait subi des agressions sexuelles et des viols de la part de son beau-père, qui avait accueilli sa mère SDF. Si le mécanicien reconnaît les attouchements, il est, comme souvent, plus réservé sur les viols.

"Actes criminels et abstention criminelle"

La mère de la fillette, sortie de la rue à Metz par le quinquagénaire, était visiblement prête à tout pour garder un toit sur la tête. Même au pire. D'après le témoignage de la fillette, sortie de son mutisme après de longs mois de suivi psychiatrique, sa mère aurait été complice des agissements de son nouveau compagnon, contraignant l'enfant à subir certains faits. La quadragénaire réfute les faits, affirmant qu'elle n'aurait "jamais pu faire ça à sa fille".

"Des actes criminels et une abstention criminelle", pour le substitut Vukadinovic qui a demandé et obtenu le placement en détention provisoire de ce couple sordide pour "viols et complicité de viols aggravés", à l'issue de leur passage devant le juge des libertés et de la détention du pôle de l'instruction de Besançon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.63
nuageux
le 24/02 à 18h00
Vent
2.06 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
66 %