Une tornade sème le chaos dans le Haut-Doubs et en Suisse, une personne est décédée

Publié le 24/07/2023 - 16:47
Mis à jour le 07/08/2023 - 09:03

Ce lundi 24 juillet, plusieurs communes du Haut-Doubs et en Suisse ont été fortement touchées par une tornade avec des vents jusqu’à près de 300 km/h. Les images que nous avons trouvées sur les réseaux sociaux sont post-apocalyptiques.

C’est en fin de matinée, vers 11h30, qu’un épisode de vent violent a frappé plusieurs communes du Haut-Doubs dont Montlebon, Morteau, Levier, Villers-le-Lac et Grand’Combe-Châteleu. Toits d’habitations arrachés, véhicules renversés et  lignes électriques endommagées sont les conséquences du passage de cette tornade qui a sévi pendant une demi-heure.

Du côté suisse, une grue est tombée provoquant la mort d’un homme à La Chaux-de-Fonds.

Météo franc-comtoise :

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

tornade haut-doubs

Faits Divers

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Affaire de la maire d’Avallon : Marie-Guite Duffay appelle au respect de la présomption d’innocence

Dans un communiqué du 10 avril 2024, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a réagi suite à la mise en examen et au placement en détention provisoire de la maire d’Avallon et conseillère régionale déléguée à la ruralité Jamilah Habsaoui. Si elle appelle au respect de la présomption d’innocence, Maire-Guite Dufay a également décidé de la suspension de la délégation régionale de l’élue et de l’écarter de son groupe politique.

Pancartes anti-migrant : Anne Vignot condamne “des actes criminels” commis durant le carnaval

Le dimanche 7 avril 2024, alors que la fête du carnaval de Besançon battait son plein, deux jeunes femmes se sont immiscées au milieu du cortège et ont brandi des pancartes anti-immigration. Un acte "immonde" pour la maire, Anne Vignot qui a dès ce lundi 8 avril déposé plainte pour incitation à la haine et condamné une fois de plus ce genre d’action lors d’une conférence de presse ce lundi après-midi dans les bureaux de la Ville. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.77
nuageux
le 12/04 à 18h00
Vent
1.13 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
57 %