Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Alain Joyandet : "Il faut mettre fin à dix ans de gestion socialiste"

Alain Joyandet (à gauche) a rencontré Nicolas Sarkozy ce 24 juin. ©archives carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Nommé conseiller politique des Républicains

Lors d'une conférence de presse, ce jeudi 25 juin, Alain Joyandet a rappelé qu'il faisait partie "d'un parti politique et d'une famille politique : Les Républicains" et qu'il en acceptait "ses règles et ses principes" après avoir du faire liste commune avec François Sauvadet pour les Régionales. Et de rappeler qu'il devient chef de file du parti pour la Bourgogne-Franche-Comté et reste tête de liste de son département, la Haute-Saône.

Publicité

L'union des deux candidats serait "la condition de l'alternance", d'après Nicolas Sarkozy (ndlr : président du parti Les Républicains) qui dans un message sur Twitter, a félicité Alain Joyandet de faire liste commune avec François Sauvader.

Le sénateur haut-saônois l'a rencontré ce 24 juin et avoue que s'ils n'ont pas "été d'accord sur tout", ils sont au moins d'accord sur un point : "la région Bourgogne Franche-Comté doit faire partie, en décembre prochain, des régions qui auront choisi l'alternance." Et de déclarer par ailleurs : "nous sommes intimement convaincus qu'il faut mettre fin à dix ans de gestion socialisté qui ont débouché sur une explosion des déficits qui n'a dégal que l'explosion de la fiscalité locale et du chômage".

Il définira les têtes de listes

En contre-partie et en application de l'accord passé avec l'UDI, Nicolas Sarkozy lui a proposé de devenir Président du groupe de la droite unie au Conseil régional, ainsi que premier Vice-Président de la future région, en cas de victoire aux élections.

"Jamais je ne serai celui qui prendra le risque de faire perdre ma famille politique", a conclu Alain Joyandet qui a été nommé conseiller politique des Républicains et qui sera en charge, en tant que chef de file, de proposer des têtes de listes et leur composition pour les Républicains, département par département. "Je rappelle que cet accord prévoit 75% des sièges pour les Républicains et six têtes de liste sur huit de la Côte-d'Or et la Nièvre, étant réservées à l'UDI", a t-il précisé.

Hannah

Votre météo avec

Evénements de BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ