Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Françoise Branget (UMP) souhaite déplacer la SMAC

François Branget et l'opposition municipale ont toujours dénoncé le choix de l'emplacement de la future SMAC ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Cumulant les retards, la future Salle des musiques actuelles (SMAC) dont la livraison est désormais prévue pour fin 2010 à l’entrée des Prés de Vaux à Besançon, doit, selon Françoise Branget, être repensée au niveau de son architecte et de sa localisation.

Publicité

Celle qui est également conseillère municipale UMP convient que cette salle constitue « une réelle bonne idée ». Cependant, elle souhaiterait mettre à profit le retard dû à un surcoût de 30% du budget initial pour reconfigurer complètement le projet.

«Profitons de ce nouveau délai pour, à minima, penser une architecture en harmonie avec le classement de la ville à l’Unesco er pourquoi pas, allons jusqu’à repenser sa localisation en laissant les pieds de la Citadelle vierge de tout ouvrage architectural massif. Il est peut-être encore temps d’intégrer la SMAC au sein d’une Cité de la musique dans les locaux de Saint-Jacques qui seront très prochainement vacants et pour lesquels la mairie n’a su à ce jour trouver de destination claire », souligne François Branget dans un communiqué.

Rappelons qu'en 2006 le coût intial estimé de ce projet était de 4,4 millions d'euros, réactualisé une première fois en 2007 à 4,7 millions d'euros.

redaction

Votre météo avec

Evénements de grand-besancon