Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Internet : qui se cache derrière les pseudos ?

Le conseil municipal de Besançon @carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
web

Le conseil municipal a autorisé mercredi soir Jean-Louis Fousseret à réclamer à la justice les coordonnées de l’auteur d’un commentaire posté sur maCommune.info sous l’article relatant le fait divers ayant occasionné la mort de deux jeunes dont la voiture s’était encastrée sous un bus un matin de verglas à Besançon. 

Publicité

« Je suis pour la communication sur internet et mon action ne vise pas les sites, ni la liberté sur les sites. Ce qui est dangereux, c’est que des personnes mettent à mal des services de la Ville sous des pseudonymes », a expliqué le maire qui a décidé de demander par référé à la justice l’adresse IP de l'auteur d'un post qui aurait utilisé comme pseudo le surnom d’un employé du service de la voirie.

Service dont la responsabilité était soulevé dans l’origine de la collision entre le bus et la voiture qui avait pris feu non loin du pont Charles de Gaulle entrainant le décès de deux jeunes se rendant à leur travail. Selon l’enquête diligentée par la mairie, le verglas n’était pas prévisible ce matin-là.

« Il est inadmissible que sous couvert de l’anonymat, on décrédibilise un service. Je ne peux pas accepter le manque de courage et je veux préserver le personnel municipal. Il ne s’agit absolument pas d’empêcher la liberté d’expression sur les sites », a insisté Jean-Louis Fousseret.

A la suite de menaces de poursuites en diffamation émanant du maire sur le dossier du tramway, Philippe Gonon (Modem) a voulu s’assurer, avant de donner son feu vert, que la demande du premier magistrat ne concernait que cette recherche d’adresse IP sans l’intention de faire condamner maCommune.info. Quant au groupe UMP, il a décidé de" ne pas voter contre"  la demande de Jean-Louis Fousseret car "on a mis quelqu’un en difficulté", a précisé Pascal Bonnet.

Rappelons que maCommune.info vient de mettre en place une nouvelle gestion des commentaires. Une évolution technique qui a permis de supprimer tous les commentaires déjà postés sous les faits divers. Il est également impossible dorénavant de commenter les articles publiés sous cette rubrique.

En savoir plus

  

redaction

Votre météo avec