Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Mobilisation à Beaune et Chalon-sur-Saône pour conserver leur desserte TGV

image d'illustration ©CC Jiel Beaumadier - cliquez sur l'image pour agrandir

La ville touristique de Beaune (Côte-d'Or) et Chalon-sur-Saône, commune la plus peuplée de Saône-et-Loire, se mobilisent pour conserver leur desserte TGV vers Paris, que la SNCF envisage de supprimer.

Publicité

Le maire UMP de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret et le président UMP du Grand Chalon, Sébastien Martin ont exprimcé jeudi 5 février 2015 dans un communiqué "regretter vivement que les possibilités de liaisons TGV avec Paris disparaissent et pénalisent ainsi le dynamisme de Chalon-sur-Saône", considérant ces modifications "difficilement acceptables". Les deux élus ont demandé à la SNCF "de bien vouloir revoir sa position".

"C'est un coup de poignard"

De son côté, le député-maire UMP de Beaune Alain Suguenot, entouré de représentants des hôteliers, des professionnels du vin et des chefs d'entreprises, a appelé jeudi au cours d'une conférence de presse à "la mobilisation générale" pour que la SNCF renonce à supprimer la desserte TGV de sa ville vers Paris. Dénonçant un "préjudice économique grave", M. Suguenot a déploré une "nouvelle d'autant plus catastrophique qu'elle est à contre-courant", la Bourgogne étant dans l'attente d'un classement au patrimoine mondial par l'Unesco de ses "climats" (lieux-dits et parcelles de vignoble). La ville espère de ce classement une augmentation "d'au moins 20%" de sa fréquentation touristique.

"A la veille du classement au patrimoine mondial de l'Unesco, c'est un coup de poignard", a estimé le vice-président de la Chambre de commerce et d'industrie, Bernard Guyot. "Il faut maintenir au moins un aller le matin et un retour le soir", a-t-il plaidé. Connue mondialement pour ses vins et la traditionnelle vente aux enchères de ses Hospices, Beaune accueille plus de 1,5 million de visiteurs chaque année.  La ville doit également accueillir  prochainement la Cité des Vins de Bourgogne, qui prévoit d'attirer 90.000 personnes par an.

"Pas avant 2016"

Un porte-parole de la SNCF a déclaré à l'AFP que le projet était "en phase d'étude" et ne s'appliquerait "pas avant 2016". 200 clients par jour empruntent la liaison Beaune-Paris en TGV ou en TER, dont une vingtaine prennent le TGV en gare de Beaune. 60% des usagers prennent le TGV en correspondance à Dijon, selon ce porte-parole, qui concède qu'un "confort serait perdu" pour certains utilisateurs.

(Source : AFP)
Alexane

Votre météo avec

Evénements de bourgogne