Muse, Stromae, Simple Mind, Izia aux Eurockéennes de Belfort !

Publié le 10/02/2022 - 14:35
Mis à jour le 14/02/2022 - 09:23

Après deux éditions plombées par la crise du Covid, les Eurockéennes de Belfort font leur grand retour en 2022 : pour sa 32e édition, le festival s’offre un budget record et annonce Muse, Stromae, Bob Sinclar et Nick Cave comme têtes d’affiche.

La venue du groupe Muse pour cette édition 2022 avait déjà été confirmée par les organisateurs. Ces derniers ont toutefois dévoiler tous les artistes qui se rendront aux Européennes…

"La musique c'est la vie, la musique revient, la vie revient!", a lancé lors de la présentation de la programmation jeudi à Belfort Matthieu Pigasse, le président du festival prévu du 30 juin au 3 juillet, et qui attiré jusqu'à 135.000 spectateurs en 2018, année record.

  • Avec 9,7 millions d'euros, cette édition sera marquée par "le plus gros budget que les Eurockéennes ont pu monter", a insisté Jean-Paul Roland, le directeur du festival, sacré en mars 2020 "meilleur festival" au monde aux Arthur Awards.

Après une édition annulée en 2020, puis remplacée l'an passé par un format réduit baptisé "Résidence secondaire", M. Pigasse a insisté sur le "bonheur de se retrouver aujourd'hui (...) La dernière édition c'était 2019, c'était l'ancien monde..." Au menu de ces "Eurocks" enfin rendues à elles-mêmes, une programmation largement rafraichie, avec 54 artistes, dont 45 qui n'y ont jamais joué.

Muse, Stromae, Foals, Bob Sinclar...

Tête d'affiche incontestée : le groupe britannique Muse, déjà prévu en 2021 et qui sera bien présent cette année sur la scène franc-comtoise : c'est "une très grosse tête d'affiche, on ne pensait plus pouvoir les accueillir sur les Eurocks (mais) on y arrive encore", s'est félicité Kem Lalot, le programmateur. Muse est "l'un des plus grands groupes de scène au monde", a souligné M. Pigasse.

Egalement prévu sur la grande scène : le Belge Stromae, "accueilli à chaque nouvel album" à Belfort; le cultissime crooner australien Nick Cave, accueilli pour la dernière fois au Eurockéennes "en 1996"; le groupe de rock britannique Foals, "vraie machine à danser", ou encore SCH, "le nouveau pape" du hip-hop en France, genre abondamment représenté cette année à Belfort, a détaillé Kem Lalot.

Les "Eurocks" accueilleront notamment Kaaris et Kalash Criminel dans le cadre d'une "collaboration éphémère", a-t-il souligné. Parmi les autres artistes annoncés, selon le programmateur : les stars de l'électro française Bob Sinclar et Pedro Winter, qui ont prévu "un best of de tout ce que la French Touch a fait de meilleur"; du métal avec Suicidal Tendencies ou Fever 333, groupe américain "engagé contre le suprématisme blanc"; une vingtaine d'artistes féminines ou encore le duo Black Pumas.

"Le samedi soir, à partir de minuit", les organisateurs prévoient par ailleurs sur les quatre scène du festival "une grosse +teuf+" avec huit artistes, a annoncé Kem Lalot.

La programmation :

  • Muse (le dimanche 3 juillet)
  • Stromae (30 juin)
  • Nick Cave & The bad seeds (1er juillet)
  • Simple Minds (2 juillet)
  • Foals (2 juillet)
  • Diplo (1er juillet)
  • Paul Kalkbrenner (2 juillet)
  • Clara Luciani (1er juillet)
  • SCH (1er juillet)
  • Sincla B2B Pedro Winter (30 juin)
  • H.E.R (30 juin)
  • Izïa (2 juillet)
  • Kaaris & Kalash criminel (30 juin)
  • Black Pumas (1er juillet)
  • Marc Rebillet (2 juillet)
  • Bicep (1er juillet)
  • Suicidal Tendencie
  • Biga* Ranx
  • Girl in Red
  • Oboy
  • Amyl & the Sniffers
  • APM001
  • Acendant Vierge
  • Christone "Kingfish" Ingram
  • Elow’N
  • Emilie Zoé
  • Frustration
  • Geese
  • Joy Crookes
  • La Fève
  • Lilly Palmer
  • Mokooba
  • Paloma Colombe
  • Paula Temple
  • Pogo
  • Sherelle
  • Star Feminine Band
  • Tiakola
  • Wet Leg
  • Wu-Lu
  • Feu ! Chatterton
  • Meute
  • Big Thief
  • Last Train
  • Arka’N Asrafokor
  • Decan McKenna
  • Fever 333
  • Guy2bezbar
  • Larkin Poe
  • Otoboke beaver
  • Perturbator
  • Squid
  • Ziak
  • U.U Trax

(Avec AFP)

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Musée d’Arts et du Temps : “Nous sommes inquiets pour la santé des agents” (intersyndicale)

Emmanuelle Monnin pour le syndicat Sud CT 25, accompagnée de Sophie Caron, pour Force ouvrière a indiqué "être inquiète" pour les agents, notamment suite à des problèmes de management de la part de Laurence Madeline, la directrice des musées d’arts et du Temps. L’intersyndicale lance également un appel à la maire de Besançon…

Une manifestation contre la répression des free party à Besançon

Suite à une initiative nationale lancée par le compte Instagram ”Tekno anti-répression”, le collectif Franche-Comtek appelle à manifester dans les rues de Besançon samedi 13 avril 2024. Objectif : protester contre ”la politique répressive que mène l’Etat à l’encontre des free party depuis plus de 30 ans et plus particulièrement ces cinq dernières années.”

La Citadelle de Besançon met la biodiversité à l’honneur…

Pour mettre en lumière les projets de conservation d’espèces précieuses soutenus par l’équipe du parc zoologique, le muséum organise à la Citadelle de Besançon du 16 avril au 29 mai 2024 une saison de sensibilisation, le "Printemps de la biodiversité". Sept après-midi seront ainsi dédiées à la découverte d’espèces fascinantes, de leurs environnements fragilisés et des actions mises en œuvre pour leur protection. 

Le musée des Maisons Comtoises fait le plein de nouveautés pour ses 40 ans !

PUBLI-INFO • Une nouvelle saison s’ouvre à partir de lundi 1er avril 2024 au musée-parc des Maisons comtoises à Nancray. Et cette année est particulière puisqu’elle marque le 40e anniversaire du musée. L’occasion de proposer une programmation très riche et de nombreuses nouveautés à découvrir jusqu’à la fin de l’année…

Charles Belle, source d’inspiration pour un livre et un film…

Si le peintre franc-comtois Charles Belle s’inspire de la nature pour ses oeuvres, c’est à son tour d’être la source d’inspiration dans un livre publié le 1er avril mêlant poésie, peinture, littérature, histoire de l’art et cinéma et dans un film signé François Royet diffusé en avant-première au musée du Louvre à Paris le 13 avril. Focus.

Cumbia, hip hop, jazz electro, pop… Un jeune label sort une compilation 100% bisontine

Fraîchement créé, le label Les Disques du Crochet fondée par l’artiste bisontin Zerolex, va sortir le 3 mai 2024 une compilation musicale intitulée Mosaïque entièrement composée de projets d’artistes de Besançon pour la plupart issus du collectif La Boocle. De la cumbia au hip hop, du jazz électronique à la pop… il y en aura pour les mélomanes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.98
légère pluie
le 16/04 à 3h00
Vent
4.55 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
90 %