80 manifestants contre l’implantation d’un élevage de poulets à Flangebouche

Publié le 25/02/2019 - 10:17
Mis à jour le 25/02/2019 - 10:17

Dimanche 24 février 2019 en début d'après-midi, environ 80 personnes se sont mobilisées à l'appel d'EELV (Europe écologie les Verts) contre l'implantation d'un élevage de 33.000 poulets.

PUBLICITÉ

Les militants EELV mais aussi des membres de l’association Humanimo et quelques habitants du secteur étaient mobilisés depuis 14h30 à Flangebouche pour demander au préfet du Doubs de rejeter le projet d’implantation de l’élevage de 33.000 poulets à croissance rapide dans une ferme de 1.500 m2. Tous les ans, 230.000 poulets sortiraient de cette ferme. « 33.000 animaux entassés sur 1530 m2, 22 par m2, une feuille A4 par poulet » s’insurge Humanimo qui a lancé une pétition qui a  recueilli près de 77.000 signatures en ligne

EELV parle d’une ferme usine et demande à Joël Mathurin de rejeter « un projet maltraitant, polluant, destructeur« . « L’agriculture n’est pas un secteur d’activité comme les autres » explique-t-on au parti politique. « En outre, ce projet introduirait un poulailler en concurrence avec ceux des fermiers en circuits de proximité du secteur (…) Au moment où les mouvements se développent pour plus de qualité alimentaire et environnementale, plus de considération pour la condition animale, l’urgence de transformer le modèle économique qui étrangle les agriculteurs, l’urgence écologique et sociale, le projet d’implantation d’une « usine à poulets » en plein territoire AOP Comté, à Flangebouche, démontre l’incohérence dans laquelle notre société se trouve« .

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La forêt de Chailluz, victime du réchauffement climatique : « Il se passe quelque chose d’assez grave »

À l'occasion de la Journée internationale de la forêt ce jeudi 21 mars 2019, nous nous intéressons dans cette première vidéo au réchauffement climatique et particulièrement dans la forêt de Chailluz à Besançon. Est-elle impactée par le dérèglement climatique ? Que faut-il faire ? Jean-Paul Grosbois, ancien forestier à Besançon et passionné nous livre son point de vue grâce à son expérience de 40 ans dont 28 dans la forêt de Chailluz.

Quelles sont les rivières « en bon état » en Bourgogne Franche-Comté ?

Thème : l'Eau #3 • Un panneau illustré de 3 poissons : le label écologique des rivières dites "en bon état"a été lancé par l'agence de l’eau, Rhône Méditerranée Corse a lancé en 2015. En 2018, 12 nouvelles portions de rivières ont obtenu ce label portant à 76 le nombre de rivières pouvant arborer les trois petits poissons bleus. Il y en a 15 dans la région Bourgogne Franche-Comté qu'une seule dans le Doubs : le Drugeon.

Le prix de l’eau va-t-il augmenter dans ma commune et pourquoi ?

Thème : l'eau #2 • Du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2017, le prix de l'eau et de l'assainissement vont fluctuer dans le Grand Besançon selon les communes. Une harmonisation  pour arriver progressivement en 2028 et pour tous les habitants de l'agglomération à un prix  de 3,30 € TTC (hors inflation). Quel est le prix de l'eau dans les 73 communes du Grand Besançon. Va-t-il augmenter dans votre commune ? Pourquoi ?  Réponses.

Vous avez vu des cigognes ? Signalez-les !

Les cigognes ont fait leur retour en Franche-Comté, la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) a lancé un appel au recensement depuis la fin du mois de février 2019 afin de répertorier les différents groupes. Samuel Maas, ornithologue et membre LPO nous explique comment procéder.

Inondations : quelles sont les cotes d’alerte dans le Doubs ?

Thème : l'Eau #1 • À l'occasion de la journée mondiale de l'eau le 22 mars 2019, intéressons-nous aux niveaux des rivières et à la cote d'alerte qui est un indicateur des autorités pour décréter le niveau de vigilance dans "La questions (pas si) con" du jour. Quels sont les cotes d'alertes pour le Doubs, l'Allan et l'Ognon dans le département du Doubs ?

Besançon : risque d’inondation dans le secteur de Mazagran

Avec une cote de 4,40 mètres qui pourrait être atteinte dans l’après-midi de ce vendredi 15 mars 2019, une campagne d’appel alerte crue vient d’être lancée par les services de la Ville de Besançon à destination des habitants du secteur Mazagran  (environ 200 destinataires).

L’Etat français poursuivi pour action insuffisante contre le réchauffement

C'était annoncé, désormais c'est concrétisé : quatre ONG, fortes du soutien de deux millions de pétitionnaires, ont attaqué l'Etat en justice ce jeudi 14 mars 2019 pour "manquements" à son obligation d'action contre le réchauffement, début d'une longue procédure et nouvelle étape dans la mobilisation citoyenne sur le climat.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.33
ciel dégagé
le 23/03 à 18h00
Vent
1.32 m/s
Pression
1026.37 hPa
Humidité
72 %

Sondage