À 19 ans, il est incarcéré après avoir frappé un adolescent rue Cusenier à Besançon

Publié le 12/01/2023 - 16:56
Mis à jour le 12/01/2023 - 14:05

Un adolescent de 15 ans a déposé plainte le 8 janvier 2023 pour dénoncer des faits de violences commis par deux frères, âgés de 16 et 19 ans avenue Cusenier à Besançon.
 

 © Élodie R.
© Élodie R.

Alors qu’il sortait de son travail, l’adolescent a croisé une ancienne connaissance de son établissement scolaire. Celui-ci l’a invectivé et menacé avec une gazeuse avenue Cusenier. L’agresseur, âgé de 16 ans, faisait référence à une altercation passée avec une jeune fille lors de laquelle la victime s’était interposée. Le grand frère de l’agresseur, âgé de 19 ans, averti par son petit frère, est arrivé sur les lieux pour porter un coup direct au visage de la victime ainsi que des coups de pieds. 

Les auteurs ont profité de la situation pour dérober la sacoche et les écouteurs du jeune homme. Ses papiers d’identité ont été récupérés par des passants après les faits. Les deux agresseurs ont été identifiés grâce aux éléments d’identité fournis par la victime. 

Interpellation au domicile familial

Le 9 janvier, le principal auteur des coups, le grand frère, a été interpellé au domicile familial et placé en garde à vue. Les écouteurs de la victime ont été retrouvés dans le salon de l'appartement ainsi que la bombe lacrymogène exhibée lors de l’agression. Le père de famille, avisé de la garde à vue de son second fils absent , s’est engagé à l’amener au commissariat en début d’après-midi. 

L’aîné a reconnu les faits et a accepté le principe de la restitution des affaires à la victime à part la sacoche qu’il a dit avoir donné à une connaissance qu’il a refusé de nommer. Il s’est toutefois engagé à la restituer.

Case prison pour le grand frère

La garde à vue du grand frère s’est achevée mercredi 11 janvier à 14h30. Il comparaitra en août 2023 pour ces derniers faits. Il a été déféré devant la substitut du procureur de la République en vue de la mise en exécution d’un écrou à révocation de sursis. À l’issue, il a été incarcéré à la maison d’arrêt de Besançon pour 10 mois.

Le petit frère de 16 ans est également sorti de garde à vue ce mercredi, à 14h15. Il a été déféré devant la substitut du procureur de la République à 14h30 puis devant le juge pour enfants. Il a été laissé libre et placé sous contrôle judiciaire. Son audience est prévue en février 2023.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.08
couvert
le 04/02 à 18h00
Vent
2.52 m/s
Pression
1037 hPa
Humidité
93 %