À Besançon, la nouvelle borne de la rue Gambetta a déjà frappé et frappé fort…

Publié le 19/03/2024 - 16:35
Mis à jour le 22/03/2024 - 09:03

Depuis jeudi 14 mars 2024, la rue de Gambetta à Besançon, flambant neuve et végétalisée, compte une grande nouveauté qui a déjà fait quelques dégâts : il s’agit de la nouvelle borne escamotable située au niveau du numéro 8 de la rue.

Si cette borne peine parfois à descendre tandis que les véhicules s’en approchent de près, voire de très près, ce mardi 19 mars, c’est un jeune homme qui est rentré dedans. L’a-t-il vue ? Regardait-il la chaussée en conduisant ? 

Parce qu’il est vrai que cette borne n’existait pas avant les travaux il y a environ 2 ans, les usagers de cet axe n’ont pas l’habitude de cet obstacle dans cette rue, mais elle est pourtant bien visible. De couleur sombre au liseret lumineux rouge, plantée au milieu de la chaussée claire, on ne peut franchement pas la louper. Et pourtant… Cet accident a engendré de gros dégâts à l’avant du véhicule, coupant net la plaque d’immatriculation et provoquant une fuite d'huile. Heureusement, le conducteur ne semblait pas blessé.

© Alexane A.

Bloqué pendant 15 minutes

D’autres évènements, bien moins grave, sont constatés chaque jour depuis l’installation de cette borne. Certains véhicules peinent à être détectés et la borne ne s’abaisse pas. Ce fut le cas lundi 18 mars, mais aussi mardi 19 mars à 13h45. Pendant un quart d’heure, un camion a tenté de passer, sans succès. Des passants et conducteurs coincés dans le micro embouteillage ont tout tenté pour que la borne détecte la présence du camion. L’un a retiré une plaque d’égout pour la placer devant la borne, tandis que l’autre a descendu un tire-palette pour tenter d’attirer l’attention du détecteur… cela a fonctionné une fois, mais le camion n’a pas eu le temps de bouger, la borne est remontée.

© Alexane A.

Finalement, un agent de Grand Besançon Métropole présent sur place a prévenu ses collègues. Deux techniciens sont intervenus pour libérer la file de quatre véhicules.

Un petit réglage est peut-être de mise… À noter qu’une caméra de vidéosurveillance est placée à l’intersection de la rue Gambetta et de la rue Proudhon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.89
couvert
le 27/05 à 3h00
Vent
1.29 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
98 %