Accident d'autocar à Fuans : 18 blessés

Publié le 05/05/2014 - 09:42
Mis à jour le 15/04/2019 - 09:57

Un autocar de la SNCF a quitté la route ce lundi 5 mai vers 7h15 dans la Grand Rue à Fuans dans le Doubs. Le véhicule, transportant 27 passagers (adultes et enfants) et le conducteur, a terminé sa course dans un champ. 18 personnes sont légèrement blessées et ont été prises en charge par les nombreux pompiers dépêchés sur place.

 ©
©

A cet horaire, cette ligne de bus est majoritairement fréquentée par des adolescents qui se rendent au collège ou au lycée, selon Alexandre Guilmot, le directeur de la société "Monts Jura Autocars" (groupe Keolis) qui gère cette
ligne.

L'autocar est sorti de la route dans un virage et a dévalé un talus pour finir sa course dans un champ, à environ cinq mètres en contre-bas, a précisé à l'AFP le sous-préfet de Pontarlier, Bruno Charlot, qui s'est rendu sur
place. Le véhicule ne s'est pas renversé mais les passagers ont été "très secoués", selon le sous-préfet.

Les 18 victimes, qui souffrent de blessures légères (dont des fractures), ont été hospitalisées à Besançon ou Pontarlier. La plupart ont été prises en charge en ambulances. Trois d'entre elles ont cependant été héliportées, non pas en raison de la gravité de leur état, mais parce que des hélicoptères avaient été amenés sur place par précaution au moment où l'alerte a été donnée, selon le sous-préfet.

Le chauffeur, qui n'a pas été blessé, est expérimenté et connaît bien cet itinéraire, a indiqué son employeur. Le véhicule, très récent, avait mis en service à l'été 2013. Une soixantaine de sapeurs-pompiers avaient été déployés sur place, ainsi que 27 véhicules, dont 12 ambulances.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.55
légère pluie
le 24/05 à 21h00
Vent
1.17 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
89 %