Une femme pompier meurt en se rendant sur les lieux d'une intervention à Saint-Hippolyte

Publié le 20/09/2015 - 19:20
Mis à jour le 15/04/2019 - 10:09

Une jeune femme sapeur-pompier volontaire de 19 ans est morte dimanche alors qu'elle se rendait sur les lieux d'une intervention à Saint-Hippolyte, dans le Doubs, a indiqué le ministère de l'Intérieur, deux jours après le décès d'une autre femme pompier.

Eurocks2015secours4.JPG
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Le fourgon à bord duquel elle se trouvait avec cinq autres pompiers a heurté un muret, a précisé le ministère dans un communiqué.

Selon un communiqué de la gendarmerie du Doubs, le fourgon circulait à la mi-journée sur une route départementale à une trentaine de kilomètres au sud de Montbéliard quand « le conducteur (a perdu) le contrôle du camion ». Outre la jeune femme décédée, il y a eu « cinq pompiers blessés », a-t-il ajouté.

Une enquête a été ouverte et confiée à la gendarmerie. 

Une femme pompier volontaire décédée le 18 septembre dans les Pyrénées-Orientales

Vendredi, une femme pompier volontaire de 50 ans, mère de trois enfants, avait trouvé la mort dans un incendie dans la région de Cerbère (Pyrénées-Orientales).

« Pour la seconde fois en quelques jours, la grande famille des sapeurs-pompiers de France est en deuil », a souligné le ministère de l’Intérieur.

Adressant « ses plus sincères condoléances » à la famille et aux proches de la jeune femme, Bernard Cazeneuve a salué « la mémoire de la victime, qui avait fait le choix de s’engager volontairement, comme près de 200.000 de nos concitoyens, pour protéger et porter secours aux autres ».

De mercredi à samedi se tient le congrès annuel des sapeurs-pompiers à Agen (Lot-et-Garonne).

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la  défense réfute

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la défense réfute

Une ex-collègue de Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon mis en examen pour 24 empoisonnements présumés, le soupçonne d'avoir voulu l'empoisonner lors d'une opération, ce que réfute catégoriquement la défense, a-t-on appris ce vendredi 24 mai 2019 auprès des avocats des deux parties.

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

La belle-mère de trois frères et soeur, qui s'étaient noyés l'été dernier dans un lac de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), a été mise en examen pour "homicides involontaires", a-t-on appris ce jeudi 23 mai 2019 auprès du parquet, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.21
partiellement nuageux
le 27/05 à 0h00
Vent
0.96 m/s
Pression
1015.25 hPa
Humidité
92 %

Sondage