Accident sur la RD475 entre une voiture et un bus scolaire à Champvans

Publié le 18/12/2018 - 11:22
Mis à jour le 18/12/2018 - 15:43

mise à jour à 15h43 • Un accident s’est produit ce 17 décembre 2018 aux alentours de 17h20 entre une voiture et un bus transportant une trentaine de collégiens et lycéens qui rentraient de Gray, habitant les communes d’Esmoulin, d’Apremont et de La Loge.  

PUBLICITÉ

L’automobiliste aurait perdu le contrôle de son véhicule. La RD475 a été coupée dans les deux sens de circulation, le temps des secours et du dépannage du bus.

L’intervention des secours a pris fin vers 21h00. Le bilan faisant état d’un blessé grave, le conducteur du véhicule. Deux enfants ont été conduits en centre hospitalier pour des examens complémentaires.

Les 28 autres enfants ont été rendus à leur famille. Une cellule d’écoute va être mise en place demain par les services de la médecine scolaire pour entendre les élèves qui auraient besoin d’échanger suite à cet évènement.

Le préfet de la Haute-Saône a salué le travail et l’efficacité des sapeurs pompiers et des gendarmes intervenus sur cet accident de la voie publique.

Le recteur Jean-Franc?ois Chanet et l’inspectrice d’acade?mie, directrice acade?mique des services de l’e?ducation nationale de la Haute-Sao?ne, Liliane Menissier, expriment leur vive e?motion apre?s cet accident. Ils expriment tout leur soutien a? l’enseignant hospitalise? et sa famille ainsi qu’a? l’ensemble des e?le?ves, leurs parents et aux membres des e?quipes pe?dagogiques marque?s par cet accident. Ils suivent avec attention l’e?volution de l’e?tat de sante? de l’enseignant et des jeunes filles blesse?es, toutes deux sorties de l’ho?pital entre hier soir et ce matin.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la  défense réfute

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la défense réfute

Une ex-collègue de Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon mis en examen pour 24 empoisonnements présumés, le soupçonne d'avoir voulu l'empoisonner lors d'une opération, ce que réfute catégoriquement la défense, a-t-on appris ce vendredi 24 mai 2019 auprès des avocats des deux parties.

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

La belle-mère de trois frères et soeur, qui s'étaient noyés l'été dernier dans un lac de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), a été mise en examen pour "homicides involontaires", a-t-on appris ce jeudi 23 mai 2019 auprès du parquet, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.72
légère pluie
le 25/05 à 0h00
Vent
1.18 m/s
Pression
1015.58 hPa
Humidité
94 %

Sondage