Agression d’un agent municipal à Besançon

Publié le 15/07/2022 - 09:59
Mis à jour le 15/07/2022 - 09:59

Les faits se sont déroulés le 12 juillet 2022 alors que l’agent municipal circulait à bord de son véhicule. Il a alors été passé à tabac…

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

"On n'a jamais vu ça. Nous avons un certain nombre d’individus qui considèrent qu’ils sont les rois de l’espace public", a indiqué  Anne Vignot, maire de Besançon dans les colonnes de France 3 Bourgogne Franche-Comté. 

Selon les premiers éléments, l’homme a été agressé par deux individus qui l’ont "sorti de sa voiture et ils l’ont tabassé", a précisé la maire.

Pour le groupe municipal d’opposition "Besançon Maintenant" mené par Ludovic Fagaut, condamne fermement l’agression : "un acte d’une telle violence n’a pas sa place sur notre territoire, à l’encontre de n’importe quel citoyen. Nous souhaitons que la justice prenne le relai et soit intransigeante avec les auteurs de cet acte. Trop d’incivilités et de violences urbaines polluent le quotidien des habitants de Besançon et de Grand Besançon Métropole", précise le groupe qui souhaite que toute lumière soit faite sur cette affaire…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Affaire de la maire d’Avallon : Marie-Guite Duffay appelle au respect de la présomption d’innocence

Dans un communiqué du 10 avril 2024, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a réagi suite à la mise en examen et au placement en détention provisoire de la maire d’Avallon et conseillère régionale déléguée à la ruralité Jamilah Habsaoui. Si elle appelle au respect de la présomption d’innocence, Maire-Guite Dufay a également décidé de la suspension de la délégation régionale de l’élue et de l’écarter de son groupe politique.

Pancartes anti-migrant : Anne Vignot condamne “des actes criminels” commis durant le carnaval

Le dimanche 7 avril 2024, alors que la fête du carnaval de Besançon battait son plein, deux jeunes femmes se sont immiscées au milieu du cortège et ont brandi des pancartes anti-immigration. Un acte "immonde" pour la maire, Anne Vignot qui a dès ce lundi 8 avril déposé plainte pour incitation à la haine et condamné une fois de plus ce genre d’action lors d’une conférence de presse ce lundi après-midi dans les bureaux de la Ville. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 22.08
partiellement nuageux
le 12/04 à 15h00
Vent
2.32 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
41 %